Quels remèdes naturels contre l’aérophagie ?

Gaz, ballonnements, éructions intempestives sont des symptômes liés à une accumulation excessive d’air dans l’appareil digestif. Bien que bénins, ils sont inconfortables et parfois embarrassants. Comment traiter efficacement l’aérophagie ? Découvrez les remèdes naturels.

Ballonnements

Les huiles essentielles pour traiter naturellement l’aérophagie

Les meilleures huiles essentielles (HE) pour soulager les problèmes d’aérophagie sont celles qui stimulent le système digestif et qui ont des vertus antispasmodiques ou carminatives (capacité à faciliter l’expulsion des gaz intestinaux).

Huile essentielle pour traiter l'aérophagie

L’huile essentielle de basilic et d’estragon

Les HE de basilic et d’estragon comportent tous ces atouts. Après chaque repas, vous pouvez utiliser l’une ou l’autre de deux manières :

  • Par voie cutanée : diluez 1 goutte d’HE dans 4 gouttes d’huile végétale, et massez vous le ventre.
  • Par voie orale : déposez 1 goutte d’HE sous la langue.

Si vous optez pour le massage, l’huile végétale peut être de l’huile de tournesol, d’olive ou d’amande par exemple.

La menthe poivrée

Connue pour lutter contre le mal de transport et les nausées, l’huile essentielle de menthe poivrée est également efficace contre les flatulences. Il existe deux méthodes d’administration :

  • Par inhalation : il suffit de passer le flacon sous le nez et d’inspirer lorsqu’on ressent un inconfort abdominal.
  • Par ingestion : en ajoutant 2 gouttes de menthe poivrée dans votre tisane ou sur un morceau de sucre à consommer.

Renouveler plusieurs fois dans la journée jusqu’à disparation de la sensation de ballonnement.

VOIR AUSSI : Pourquoi utiliser le charbon végétal pour une cure détox ?

Les tisanes aux plantes, méthode naturelle pour traiter l’aérophagie

Certaines herbes aromatiques de cuisine ont des propriétés vertueuses pour soulager nos maux intestinaux.

Tisane aux plantes pour traiter l'aérophagie

La coriandre

La coriandre est efficace contre les douleurs abdominales et les lourdeurs après les repas. Ainsi, pour soulager ces sensations, faites infuser dans 25 cl d’eau bouillante :

  • environ 20 g de feuilles de coriandre ;
  • ou 1 cuillère à café de graines de coriandre.

La tisane est à déguster après chaque repas.

La badiane

La badiane est un anti-spasme qui stimule la digestion. Elle est donc idéale pour éviter la sensation de ventre gonflé.

  • Versez 5 à 6 étoiles de badiane dans une grande tasse d’eau bouillante ;
  • laissez infuser une dizaine de minutes.

Buvez l’infusion un quart d’heure avant un repas ou une heure après.

Une alimentation saine contre les ballonnements

Adopter une alimentation saine durant une période d’aérophagie est nécessaire pour améliorer la digestion et supprimer les flatulences. Il faudra donc bien choisir ses aliments et son mode de cuisson.

Quels aliments pour traiter l'aérophagie ?

Consommer des aliments digestes

Privilégiez plusieurs petits repas dans la journée. Et lorsque vous mangez, prenez le temps de bien mastiquer la nourriture.

  • Légumes : pousses d’épinard, salade. Choisissez-les frais et tendres.
  • Fruits : bananes, pommes. Préférez les fruits mûrs et frais.
  • Viandes : poisson en papillote, volaille.

Éviter les aliments qui favorisent les gaz intestinaux

Cuisinez des plats légers et avec peu de matière grasse. Pour cela, il faut supprimer les aliments qui ralentissent la digestion ou qui fermentent. Car le fermentation libère des gaz dans l’intestin.

  • Légumes : chou, ail, haricots secs, navets, artichauts et oignons.
  • Fruits : figues, pruneaux, dattes, tous les fruits secs.
  • Lait : le lactose qui le constitue est un sucre délicat à digérer.
  • Féculents : pomme de terre, pain, pâte, les produits à base de blé. En effet, le céréale contient du gluten, une substance délicat à digérer.

Suivez donc ces traitements naturels au quotidien pour stopper l’aérophagie et préserver votre entourage des odeurs intempestives.

À propos de l'auteur

Catherine Luconthe

Rédactrice Web, transportée par le développement personnel, la nature, l'enfance et les sciences.

Laisser un commentaire