Les télescopes terrestres les plus imposants au monde

Au fil des années, les télescopes terrestres sont devenus de plus en plus imposants afin d’être plus efficaces. Aujourd’hui, il en existe plusieurs dans le monde dont la taille et les performances sont des plus impressionnantes.  

European Extremely Large Telescope

Dans un télescope, le miroir est sans doute la pièce la plus importante. En effet, la capacité de cet instrument à voir un objet plus ou moins lumineux en dépend. Plus la surface du miroir est grande, plus La quantité de lumière reçue augmente, ce qui améliore sensiblement la qualité des images obtenues. Si les télescopes deviennent plus imposants, c’est donc pour accroître leurs performances afin d’augmenter la précision dans les recherches spatiales.

Les observateurs du cosmos les plus puissants

Voici une liste, non exhaustive, des monstres de l’ingénierie humaine destinés à scruter l’espace.

Le Very Large Telescope (VLT) 

Very Large Telescope (VLT)

Il se compose de quatre télescopes. Chacun d’eux possède un miroir de 8,2 m de diamètre pour en constituer un équivalent à 8,2 m de rayon. Il se situe dans les Andes Chiliennes, plus précisément sur le site de Cerro Paranal. L’inauguration du VLT a été réalisée vers la fin 2006.

Le Large Binocular Telescope (LBT)

Large Binocular Telescope (LBT)

Ce télescope possède deux verres de 4,2 m de rayon. Combinés, ils font 11,8 m de diamètre. Il est localisé en Arizona sur le mont Graham, à une altitude de 3 200 m. Le LBT a commencé à scruter les étoiles en octobre 2005.

Le Southern African Large Telescope (SALT)

Southern African Large Telescope (SALT)

Il a gagné sa place parmi les télescopes les plus imposants de l’hémisphère sud grâce à son miroir hexagonal de 5,5 m de rayon. Opérationnel depuis 2005, il se situe dans un milieu désertique du Karoo. La construction de ce grand télescope d’Afrique australe a nécessité un investissement de 30 millions de dollars.

Le Gran Telescopio Canarias (GTC)

Le Gran Telescopio Canarias (GTC)

Pour sa part, le GTC possède un miroir de 10,4 m de diamètre qui s’étend sur 75,7 m2. Il a été érigé sur l’île de La Palma à une altitude de 2 396 m. Les travaux de construction ont été achevés en 2007.

Les télescopes jumeaux, Keck I et Keck II

Les télescopes jumeaux Keck I et Keck II

Ils disposent d’un miroir de 5 m de rayon chacun. Ils ont été construits sur le mont Mauna Kea de l’île d’Hawaï de sorte qu’ils ressemblent à d’énormes boules de neige. Ces merveilles d’ingénierie ont commencé à observer le cosmos en 1993.

Les futurs géants de l’observation spatiale

European Extremely Large Telescope (E-ELT)

Actuellement, plusieurs autres télescopes géants sont en construction. Parmi ceux qui verront prochainement le jour, l’European Extremely Large Telescope (E-ELT) sera certainement le plus grand et le plus puissant. En effet, son miroir fera plus de 39 m de diamètre. Les travaux de construction de l’E-ELT ont commencé le 26 mai 2017, au nord du Chili. Il est prévu qu’ils s’achèvent début 2025.

Giant Magellan Telescope (GMT)

On peut également citer le Giant Magellan Telescope (GMT) dont la construction a débuté en 2015. Il sera également installé au Chili à environ 100 km de la ville de La Serena. Il sera constitué de sept miroirs et sa surface optique aura un rayon de 12,25 m. Aux dernières nouvelles, la construction du dernier miroir sera achevée en 2023.

Malheureusement, même avec leurs miroirs de plus en plus grands, les télescopes terrestres restent limités. À cause de l’atmosphère et de la pollution humaine, leur vision est obstruée. Le meilleur moyen pour y remédier est alors d’aller au-delà de l’atmosphère, d’où l’idée des observatoires spatiaux. Actuellement, les télescopes spatiaux James Webb et Athena sont très attendus. Le lancement du premier est prévu pour cette année 2021. Pour le second, il faudra attendre 2031.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire