La sonde spatiale Lucy : des messages pour ceux qui la retrouvent

L’envoi de sondes spatiales embarquant une capsule temporelle est une sorte de tradition pour la NASA. Auparavant, l’agence spatiale américaine en avait déjà envoyé quatre. Si le contenu des capsules a ciblé des extraterrestres, cette fois-ci il est destiné aux générations futures.

La mission spatiale Lucy pour mieux comprendre le système solaire.

Cette nouvelle mission spatiale porte le nom de Lucy. Le lancement de l’appareil se fera le 16 octobre de cette année. À bord de la sonde spatiale, les ingénieurs ont déposé des messages pour les futurs descendants. Il est à souligner que le principal objectif de la mission est tout autre. En fait, l’engin se dirigera vers les astéroïdes troyens de Jupiter pour collecter des données. C’est que les astronomes considèrent ces corps célestes comme une excellente source d’informations.

La sonde spatiale embarquera un bout de l’histoire de l’humanité

Ceux qui retrouvent Lucy pourront y découvrir de nombreuses inscriptions. La première indique la position des planètes dans le système solaire lors du lancement du véhicule spatial. Par ailleurs, la NASA a placé une plaque d’acier inoxydable dans l’appareil le 9 juillet. Les ingénieurs de l’agence spatiale américaine ont gravé sur cette plaque, « des messages d’éminents penseurs de notre temps ».

Les messages destinés aux générations futures.

Parmi ces citations, il y a celle d’Albert Einstein : « devenir des Hommes de valeur. Des Hommes qui auront donné plus qu’ils n’auront reçu. Et qui n’auront jamais perdu leur curiosité. » En outre, des personnes issues de groupes de musique ont aussi eu leur place. « Qui a envie de vivre pour toujours ? Si l’amour doit mourir un jour… » de Brian May, le guitariste astrophysicien du groupe Queen, par exemple.

Ainsi, la capsule temporelle comporte plusieurs données sur la société qui l’a envoyé. Dans un avenir lointain, nos descendants pourraient retrouver Lucy. De cette manière, les astroarchéologues de cette époque pourraient en savoir plus sur la civilisation actuelle.

Lucy a pour but de mieux comprendre l’origine du système solaire

Le premier objectif de la NASA dans le lancement de Lucy est d’en apprendre plus sur le système solaire, notamment sur sa formation. En effet, les astéroïdes troyens de Jupiter sont assez particuliers. Selon des astronomes, ils pourraient avoir migré depuis la ceinture de Kuiper. À noter que cette ceinture se trouve à la limite du système solaire.

La trajectoire que suivra Lucy lors de son long voyage.

Si les astronomes ont raison, ces troyens pourraient permettre aux scientifiques d’acquérir plus de connaissances sur ladite ceinture. Cette dernière est très loin de la planète bleue, ce qui favoriserait l’avancée des recherches sur la ceinture de Kuiper. De plus, les astéroïdes fourniraient également des données sur les dix millions d’années après la formation du système solaire. Par conséquent, le constructeur équipera le véhicule spatial d’un ensemble d’instruments pour les recherches.

La NASA a projeté de laisser Lucy errer entre l’orbite des troyens et celle de la Terre dès que sa principale mission sera achevée. La durée de cette errance pourrait s’étaler sur des centaines, voire des millions d’années. D’ailleurs, c’est pour cette raison que l’agence spatiale a eu l’idée d’installer la capsule temporelle dans l’engin.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire