Oloturé : un film Netflix sur la prostitution nigériane

Pour mettre au grand jour la vie infernale des prostituées de son pays, Tobore Ovuorie, une journaliste nigériane, décide d’infiltrer un réseau de travailleurs du sexe. Ses récits sont relatés dans le film Oloturé.

Oloturé le film de Kenneth Gyang

Oloturé est un film de Kenneth Gyang. Disponible sur Netflix depuis octobre 2020, ce long métrage nigérian raconte l’histoire d’une jeune reporter du nom d’Oloturé. Comme l’avait fait Tobore Ovuorie en 2013, elle se fera passer pour une prostituée. Son objectif : se faire accepter au sein d’un réseau mafieux pour mener une enquête sur leurs pratiques et les dénoncer. Lors de son immersion dans ce monde impitoyable, elle fera la connaissance de nombreuses autres femmes. L’histoire met en avant l’enfer qu’est devenue leur vie, après qu’elles ont accepté de faire confiance à ces femmes leur ayant si bien fait miroiter une vie de rêve à l’étranger.

L’histoire de Tobore Ovuorie

À noter que sans le courage de Tobore Ovuorie, Oloturé n’aurait pas pu voir le jour. C’est suite à la perte tragique de son amie, envoyée en Europe pour se prostituer, qu’elle décidera de se risquer à rejoindre un réseau de prostitution.

Tobore Ovuorie

 « J’ai voulu lui rendre justice, et raconter l’histoire derrière ces femmes exploitées ».

Tobore Ovuorie

Après de longs mois d’investigation, et après avoir échappé aux trafiquants, elle fera alors le récit de ce qu’elle aura vécu. Elle témoignera notamment d’actes de maltraitance commis envers elle et les nombreuses jeunes femmes victimes des trafics. Elle dévoilera en outre l’existence de certaines pratiques telles que des orgies, organisées par certains élus locaux  

C’est en 2014 que son histoire poignante sera publiée par Premium Times (un quotidien local), ainsi que par Zam Chronicles (un magazine d’investigation néerlandais). Pour Tobore Ovuorie, ces longs mois d’enquête et de souffrance n’auront donc pas été vains. Ils lui auront permis de faire un pas de plus dans la lutte contre ces réseaux de prostitution et de trafic d’êtres humains.

Prostituées nigérianes dans Oloturé

La prostitution au Nigéria : un phénomène difficile à éradiquer

Aujourd’hui, à cause de la pauvreté qui sévit dans le pays, de nombreuses nigérianes continuent de se prostituer. Bon nombre d’entre elles le font dans l’espoir d’un avenir meilleur. Ainsi, lorsque les trafiquants leur promettent monts et merveilles et leur proposent de les envoyer à l’étranger, il leur est souvent difficile de résister…

Oloturé film sur la prostitution au Nigéria

À Benin City, au sud du Nigéria, les réseaux continuent de ce fait de recruter des femmes. Grâce à des réseaux criminels, elles sont envoyées en Europe en contrepartie d’une dette (parfois jusqu’à 70.000€). Pour tenter de freiner ce phénomène, il est prévu qu’Oloturé, qui connait un grand succès international, soit diffusé dans de nombreux villages nigérians.

« Nous essayons de voir comment projeter ce film dans les villages où les filles sont susceptibles de partir »

Kenneth Gyang

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire