Lost Memories : court métrage sur les limites de l’ère digitale

Ce court métrage de science fiction nous propose une réflexion sur les limites de l’ère digitale dont nous vivons actuellement les prémices. D’une durée de moins de trois minutes, le film Lost Memories fait un commentaire sur l’émergence de l’ère digitale qui tend à nous faire vivre par et pour le numérique.

Paris, 2020. Un couple évolue dans une ville sur-saturée par des hologrammes, des flux numériques, lunettes connectées… La nature des souvenirs tels que nous les connaissions est totalement bouleversée dans ce futur imaginaire mais qui semple très proche. Toutes les données et informations sont tweetées, bloguées ou sauvegardées dans une archive numérique quelque part. Alors quand la fille sort un appareil photo polaroïd, c’est tout le système qui va s’effondrer…