Serez-vous capable de relever le défi “dry January”?

Un mois sans alcool en janvier, c’est le défi à relever pour le “dry January”, un défi suivi par des millions de personnes chaque année.

Mocktail sans alcool avec du thé

Qu’est-ce que le “dry January” ?

A l’origine, le dry January (= janvier sec en français), est une initiative britannique lancée en 2013 par l’association Alcohol Change UK. Le but est simple : chaque année, ne pas boire une goutte d’alcool en janvier. Une manière de détoxifier son corps après les excès des fêtes de fin d’année.

Texte au néon : " Tea people" avec une flèche vers la gauche.

Mais il s’agit aussi et avant tout de réfléchir sur sa consommation d’alcool : Puis-je m’en passer ? Quels sont les effets sur ma santé ? Sur ma vie quotidienne ?

Devant son succès, le concept s’est exporté. Maintenant, des personnes du monde entier passent un mois sans alcool en janvier.

Quels sont les bénéfices du dry January ?

Sans aucune surprise, quand notre corps est sans alcool pendant un mois, il s’y passe de très bonne choses. Ainsi, les bienfaits du dry January sont nombreux.

Infographie dry january : les 6 bénéfices du défi de janvier

En effet, une étude menée par l’université du Sussex en Angleterre en 2019 a porté sur 800 participants au dry January et voici ses résultats :

  • une amélioration du sommeil, car si l’alcool endort, il détruit aussi une substance présente dans notre cerveau qui permet l’endormissement. En outre, les participants se réveillaient avec plus d’énergie.
  • une perte de poids. Là encore, pas de surprise majeure. En effet, l’alcool est un sucre et il est plein de calories “vides”, c’est à dire qui n’apporte pas d’énergie à notre corps. Cesser de boire de l’alcool pendant un mois, c’est assurément perdre quelques kilos.
  • une concentration accrue : arrêter l’alcool pendant un mois permet d’améliorer sa mémoire, ses capacité d’apprentissage et son efficacité.
  • des économies. L’argent, c’est le nerf de la guerre et les participants au Dry January ont fait de sacré économies. En même temps, quand on connait le prix d’une pinte de bière, on ne peut pas être surpris.

Dry January : comment participer ?

Bannière "je fais le dry january"

En fait, participer au dry January est hyper simple : le 31 décembre, lorsque sonnent les 12 coups de minuit (et que du coup on est le 1er janvier à 00h01), passez aux boissons sans alcool !

Juste après avoir souhaité vos meilleurs vœux à ceux que vous aimez et embrassé votre amoureu-x-se pour ceux qui en ont une, PAF ! C’est parti pour 31 jours sans alcool.

Malgré tout, pour certains, ça peut sembler intimidant, voire franchement impossible. Mais ne vous inquiétez pas, il existe des solutions pour vous aidez à aller au bout de votre défi :

  • suivez les hashtags #dryjanuary et #ledéfidejanvier sur les réseaux sociaux pour échanger avec d’autres participants et vous soutenir mutuellement.
  • Téléchargez l’appli dry january : Try Dry. Uniquement en anglais pour l’instant, elle fournit des astuces, de la motivation et permet de suivre ses économies et l’amélioration de sa santé de manière individualisée.
  • Enfin, inscrivez-vous à la newsletter de dry January France pour obtenir des astuces et des encouragements quotidiens pendant votre dry January 2020.

Alors, vous avez envie d’y participez ? Vous relevez le défi dry January ?

Recherches courantes : nouvelle série française 2019...

À propos de l'auteur

Marie B.

Passionnée par la botanique, le dessin et le voyage, j'ai étudié en traversant la France et le Monde. Je rédige des récits de voyage que je publie sur mon blog http://lesvoyagesdemariebambelle.fr/.

Laisser un commentaire