Domotique et cyber-sécurité : comment protéger sa maison intelligente ?

Depuis ces dernières années, la domotique rencontre un succès légitime auprès des Français. Toutefois, ces technologies entraînent des problématiques liées à la cybercriminalité. Comment protéger votre maison intelligente face aux tentatives de piratage ? Nous répondrons à ces questions en toute objectivité.

domotique et sécurité

La domotique et son succès fulgurant

La domotique fait référence à de nombreuses technologies axées sur l’automatisation et le contrôle à distance. Une connexion depuis un réseau Wi-Fi ou Bluetooth est indispensable est essentielle pour garantir des avantages considérables. C’est pourquoi une des bonnes pratiques pour protéger sa connexion est déjà d’utiliser un VPN (nous y reviendrons plus tard).

On ne compte plus les innovations en terme de domotique qui ne cesse de progresser. On compte divers équipements intelligents qui sont concernés par ces techniques informatisées dont :

  • Les écrans dits intelligents (Smart TV)
  • Certains éclairages constitués de LED
  • Les équipements de surveillance à distance (caméra Wi-Fi)
  • Les systèmes de chauffage centralisés compatibles
  • Les enceintes connectées
  • Les appareils électroménagers
Domotique : fonctionnalités de la maison intelligente

Grâce aux avancées technologiques, la domotique atteint désormais une maturité séduisante. Cet article publié sur le site Lefigaro.fr résume parfaitement l’évolution de ces systèmes devenus immanquables. Depuis, plusieurs millions de Français ont découvert les avantages des solutions « intelligentes ». Les économies énergétiques réalisées grâce à la domotique sont certainement les arguments les plus cités par les Français.

Néanmoins, ces technologies évoquent des problématiques non-négligeables. Celles-ci concernent particulièrement la cybercriminalité où une simple tentative de hacking peut provoquer de lourdes conséquences. Ainsi, « comment protéger mon habitat » ou « qu’est-ce qu’un VPN » sont devenus des sujets très recherchés sur internet.

Quand la cybercriminalité inquiète les foyers

Sans surprise, l’évolution légitime de la domotique a rapidement attisé la curiosité des hackers. Paradoxalement, la sécurité insuffisante de ces équipements est perçue comme une véritable « opportunité » pour les pirates.

domotique hackers

Depuis, de nombreux Français témoignent régulièrement de certaines situations complexes telles que :

  • Le vol de données personnelles
  • La substitution de séquences enregistrées depuis un micro ou une caméra
  • L’inaccessibilité d’un compte d’utilisateur
  • Le dysfonctionnement d’un équipement connecté
  • La réception d’e-mails indésirables (ransomwares)
  • La propagation de virus malwares

Évidemment, l’ensemble de ces risques ne peut être négligé. Toutefois, plusieurs astuces pourront vous permettre d’optimiser la sécurité de votre maison intelligente.

Comment protéger votre maison intelligente ?

Accepter chaque mise à jour

Chaque équipement connecté fonctionne depuis un firmware. Celui-ci profite de mises à jour périodiques en fonction des disponibilités. Ces nouvelles versions permettent d’optimiser l’efficacité de votre installation tout en corrigeant des éventuelles failles de sécurité. Vous l’aurez compris : l’autorisation accordée lors de chaque suggestion du fabricant est essentielle.

Attribuer un nom à votre routeur

Initialement, votre routeur est nommé en fonction de sa marque et son modèle. Toutefois, ces informations peuvent permettre aux hackers d’identifier votre équipement. La personnalisation de cette « étiquette numérique » réduira les risques de piratage.

Désinstaller un appareil défaillant

Un appareil défaillant peut être considéré comme une « porte d’entrée » pour chaque hacker. En cas de problème, il est recommandé de désinstaller immédiatement votre équipement afin de procéder à sa réparation.

écran de contrôle domotique

Privilégier les mots de passe complexes

Choisir un mot de passe en fonction de vos noms ou votre date de naissance est une solution idéale pour une meilleure mémorisation. Cependant, ces choix accentuent drastiquement les risques de hacking. Privilégier des identifiants complexes est vivement recommandé. L’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe peut vous aider lors de votre sélection. Vous n’avez jamais utilisé ce type d’applications ? Cet article publié sur le site CNIL.fr confirme l’efficacité et la pertinence de ces programmes.

Utiliser une authentification à 2 facteurs

L’authentification à 2 facteurs impose une seconde identification lors de chaque connexion. Cette option est redoutable pour préserver la sécurité de vos comptes afin d’éviter toute usurpation. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le mode d’emploi de chacun de vos appareils.

Désactiver certaines fonctionnalités inutiles

Enfin, la désactivation de certaines fonctionnalités inutiles minimisera également les risques de piratage. Libre à vous de paramétrer vos équipements en fonction de vos attentes.

Les VPN : efficaces ou dispensables ?

De nombreux forums sur internet recommandent l’utilisation d’un réseau privé virtuel. Qu’est-ce qu’un VPN et comment expliquer une telle popularité ? Brièvement, ces solutions modifient automatiquement vos informations de navigation afin de booster votre protection et votre confidentialité. Le cryptage de données, le masquage de votre adresse IP ainsi que l’absence de géolocalisation assureront ce procédé.

vpn : une sécurité pour la domotique

Bien qu’un VPN soit redoutablement efficace pour protéger votre maison connectée, cette solution pourra également convenir à d’autres appareils mobiles (notamment lors d’une connexion depuis un smartphone via un réseau public).

Pour conclure

La vulnérabilité des technologies relatives à la domotique nécessite certaines précautions. Les astuces présentées dans cet article garantiront votre sécurité sans impacter les performances de vos équipements connectés.

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance, j’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source... Curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. Je suis aussi fan d'adrénaline, comme dirait Wolf : "C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes" !

Laisser un commentaire