Ce ballon rend un hommage émouvant à Maradona

Artiste du ballon rond, Diego Maradona a rendu l’âme le 25 novembre 2020. Dans un court métrage, un ballon lui rend hommage.

Durant sa vie de joueur, Diego Maradona n’a connu qu’une seule arme : le ballon. Il l’a laissé sur terre pour rejoindre l’au-delà. À travers un court-métrage intitulé Un último adiós, TyC Sports rend le meilleur des hommages à cet artiste du cuir rond par un ballon qui suit les traces de la légende.

Un último adiós : un ballon voyageur

Mis en ligne le vendredi 11 décembre 2020, Un último adiós est un court métrage de 1 minute 52 secondes réalisé par TyC Sports. C’est un film émotionnel à travers lequel le média rend hommage au légendaire numéro 10, mort le 25 novembre 2020.

Le court métrage suit le premier ballon entièrement synthétique, l’Azteca, ballon officiel de la coupe du monde 1986 qu’avait remportée la sélection Argentine. Ce ballon revisite pour une ultime dernière fois les différents endroits emblématiques où El Pibe de oro a connu ses heures de gloire. C’est le cas  de Buenos Aires, sa ville natale, Naples, où il a connu sa gloire européenne, mais aussi le mythique stade Azteca où Maradona a soulevé la coupe du monde 1986.

De quoi est mort Maradona ?

Diego Armando Maradona est mort des suites d’un arrêt cardiaque. Il est survenu alors qu’il était en convalescence à son domicile de Tigre.

Quelques semaines auparavant, Maradona avait passé des jours à l’hôpital pour déshydratation et anémie, juste après avoir fêté ses 60 ans. Il a notamment subi une opération à la tête d’un hématome au cerveau.

Le soir de la vie de Maradona n’a pas été de tout repos pour lui. En effet, il a subi plusieurs hospitalisations dues à ses divers problèmes de santé. Ceux-ci sont souvent le résultat de sa dépendance à la cocaïne. S’il a l’habitude de s’en sortir, la dernière hospitalisation aura eu raison de lui. On avait d’ailleurs cru à une guérison miraculeuse, puisqu’il avait été autorisé à sortir de l’hôpital huit jours après son opération. Mais finalement pour s’en aller quelques jours plus tard.

Le 29 novembre 2020, son médecin personnel a été inculpé pour homicide involontaire. Des soupçons de négligence subsistent quant aux conditions de l’opération et de la libération du joueur de l’hôpital.

Dieu a repris sa main, salut la légende !

À propos de l'auteur

Passionné des Lettres et envoûté par l'art, je livre aux autres mes découvertes en matière de littérature, de voyage, de cinéma et du sport. "Je pourrais passer le reste de ma vie à lire, juste pour satisfaire ma curiosité." Foi que je dois à Malcom X.

Laisser un commentaire