Argent et étudiants : Comment s’en sortir face à la hausse des prix ?

La crise de la Covid-19 a fait de nombreuses victimes. Parmi elles, des personnes en situation de précarité, subissant peu à peu la hausse des prix des matières premières. Lorsqu’une simple brique de lait ou une connexion internet, indispensable aux études à distance, deviennent dures à financer, quelques solutions existent pour limiter les dégâts. Argent et étudiants, comment s’en sortir un peu mieux durant cette crise financière ? Voyons cela ensemble !

La hausse des prix des matières premières à cause de la Covid-19

budget etudiants hausse des prix covid

Commençons par quelques chiffres sur les étudiants. Saviez-vous que le budget moyen d’un étudiant est de 715 € par mois ? Certains diront que c’est assez pour vivre. Cependant, de nombreux étudiants ne sont pas aidés par leurs parents. De plus, un grand nombre d’entre eux n’ont pas accès aux bourses universitaires, étant encore sous le foyer fiscal des parents, ou bien étant inscrits en école privée. La bourse du CROUS est de 550 € mensuels au MAXIMUM. De ce fait, la majeure partie des étudiants de l’enseignement supérieur ne vivent qu’avec cette faible ressource.

Admettons donc que le budget moyen d’un étudiant est de 715 € par mois. Les grandes universités appartiennent, en général, à de grandes villes telles que Paris, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nice, Nancy, etc. Des lieux où le prix des logements est exceptionnellement haut depuis une dizaine d’années. En moyenne, le loyer d’un étudiant est de 550 – 600 €. Même si celui-ci peut prétendre aux APL, il reste encore de nombreux frais tels que l’alimentation, la connexion internet pour les études à distance en période de Covid, les frais de transport, ainsi que les charges locatives. Les étudiants sont déjà en détresse financière.

La Covid-19 a fait chuter notre économie française. C’est pour cela que les prix des matières premières sont actuellement en train d’augmenter. Des produits alimentaires, nécessaires aux étudiants, mais qu’ils ne pourront bientôt plus se permettre de payer. C’est notamment le cas pour les produits du petit déjeuner (pourtant le repas le plus important de la journée !). Certaines entreprises de produits laitiers ainsi que de produits à base de céréales demandent depuis quelques heures la réévaluation des prix en grande distribution. D’ailleurs, selon l’association Syndilait, « les laiteries doivent supporter une hausse de leurs coûts de production pouvant aller jusqu’à +8 % en un an ».

VOIR AUSSI : Étudiants d’aujourd’hui vs. étudiants d’hier : 6 faits insolites !

Quelques astuces pour gérer son argent entant qu’étudiants

étudiants et manque d'argent

Bon, nous n’avons pas la science infuse, ni de solutions magiques ! Cependant, voici quelques pratiques qui vous permettront, peut-être, de faire rimer comme il faut argent et étudiants. Voici quelques idées pour gérer son budget entant qu’étudiants :

  • Commencez par calculer vos aides sociales. Entant qu’étudiants (et même si vous ne l’êtes pas), vous pouvez demander plusieurs aides financières en fonction de votre situation. Pour cela, aidez-vous d’un simulateur d’aides sociales gratuit et en ligne.
  • Dans la même idée, pensez bien à faire toutes les démarches pour demander les aides au logement telles que les APL. L’APL, délivrée par la CAF de votre département, vous aidera à payer votre loyer, vos charges, ou tout autre frais.
  • Si vous avez déjà travaillé, pensez à faire une demande de Prime d’Activité, ou de RSA jeune (disponible jusqu’à 25 ans) ou bien d’aides Pôle Emploi. Si vous vous inscrivez à Pôle Emploi, vous pouvez demander à recevoir l’ARE si vous avez travaillé. Sinon, si vous n’êtes pas encore inscrit dans votre formation, sachez que de nombreuses formations sont éligibles par Pôle Emploi et vos frais de scolarité peuvent être financés via le dispositif AREF de Pôle Emploi.
  • Travaillez pendant vos heures de libres. C’est facile à dire, on a peu d’heures de libres quand on étudie. Cependant, vous pouvez essayer de chercher un job étudiant ou un emploi à temps partiel, pour ramener un peu plus d’argent à la maison. Aussi, sachez que vous pouvez très bien vous inscrire comme Autoentrepreneur. C’est gratuit et cela vous permettra peut-être d’exercer une activité salariée selon vos propres horaires.
  • Pour votre alimentation, sachez que vous pouvez commander des paniers repas auprès de magasins. C’est possible avec Too Good To Go, par exemple, qui propose aux clients de récupérer des invendus alimentaires. Des paniers repas peu chers limitant le gaspillage alimentaire.
  • Si vous avez des amis ou de la famille, vous pouvez aussi leur demander un peu d’argent occasionnellement ou pour vos cadeaux d’anniversaires. Sinon, si vous voulez aider un étudiant, vous pouvez toujours piocher parmi quelques idées cadeaux pour étudiants ! Ça peut toujours en dépanner certains.
  • Faire une colocation. Pour votre logement, vous paierez sûrement moins cher en colocation. Mais, attention, lisez bien votre contrat de bail en colocation, surtout si celui-ci contient une clause de solidarité. Les bails de colocation collectifs avec clause de solidarité vous obligent à payer le loyer pendant encore 6 mois si vous voulez partir et que les autres locataires veulent rester.
  • Opter pour le meilleur prix pour votre box internet OU à défaut, utiliser la 4G en grande ville avec un partage de connexion.
  • Mais aussi :

Nous ne pouvons pas vous donner les clés de la réussite, mais seulement quelques idées. Si vous connaissez un étudiant en situation de précarité, rien ne vous empêche de l’aider si vous en avez les moyens ! Argent et étudiants, le combo est possible.

À propos de l'auteur

Musique, littérature, jeux vidéos, cinéma, toute la culture pop trashy sans complexes !

Un commentaire

  1. Etudiants en difficultés : pour votre alimentation à aller chercher chez les commerçants, à côté des achats d’invendus à prix cassés des Applis danoise TGTG et française Phénix, il y a la nourriture GRATUITE à réserver sur l’Appli HopHopFood (Commerces solidaires) et à aller chercher chez les commerçants. Profitez-en, c’est gratuit et délicieux ! … et vous sauverez de la bonne nourriture du gaspillage alimentaire !

Laisser un commentaire