7 meilleurs films de thriller psychologique

Harcèlements, traques, enquêtes et énigmes sont au cœur du genre thriller psychologique. Les producteurs en mettent plein la vue avec ces films des plus palpitants. Nous en avons sélectionné sept pour pimenter vos soirées cinéma.

Les films thrillers psychologiques occupent une place considérable dans le monde du cinéma. Pleins d’actions et de meurtres, ils plongent les téléspectateurs dans le suspense. En comparaison avec les livres, ils ont l’avantage d’allier des images bien travaillées et des acteurs talentueux pour esthétiser les scénarios.

Limitless

Dans Limitless, le réalisateur Neil Burger évoque le bouleversement de la vie d’Eddie, un écrivain qui subit le syndrome de la page blanche. Dans sa quête de solutions, il a pu découvrir  le NZT, une amphétamine qui a donné un coup de pouce à ses facultés cognitives.

Eddie ne pense même pas à mesurer les effets et les risques de ce médicament avant de le consommer. En tout cas, c’était le remède à sa peur indescriptible de la page blanche. Il a terminé la rédaction de son livre en un temps record.

Séduit par les avantages que cette substance lui procure, le protagoniste n’hésite pas à augmenter son stock. Le comble est que cette décision est le début de ses embrouilles. Mais en attendant, il apprend tout sans grand effort. Malheureusement pour lui, il attire bon nombre d’ennemis à cause de ce grand pouvoir qu’il détient. Carl Van Loon en fait partie. Alors que les pressions de ses détracteurs se font ressentir, les effets secondaires du NZT commencent à prendre le dessus.

Lucy

La réussite de ce thriller psychologique français trouve de l’écho à l’échelle internationale. Cette réalisation de Luc Besson a été élu le meilleur succès français de l’année en 2014. Lucy a reçu 53,5 millions d’entrées lors des diffusions cinématographiques à l’étranger.

Lucy Miller vivait à Taipei quand elle a été victime d’une embuscade de la mafia coréenne. Elle devient une des mules torturées par ces trafiquants. Ils ont inséré un produit dérivé d’une expérience, connu sous le nom du CPH4,  à l’intérieur de son ventre. Cette injection a fait naître des pouvoirs qui dépassent l’imagination chez Lucy. Ces facultés lui permettent de contrôler les ondes, l’électricité et même le sommeil. Et ce ne sont que quelques-unes de ces innombrables capacités.

Elle s’est résolue à rencontrer le professeur Norman, théoricien et spécialiste du cerveau. D’après Norman, les capacités cérébrales de Lucy ont augmenté de 5% par rapport au normal. Ses pouvoirs sont donc le fruit de ce phénomène. Et ce n’est que le début de la manifestation de son héritage : une intelligence et une rapidité incommensurables.  Au fur et à mesure de ses aventures, ses aptitudes atteignent une performance de 100 %. Au final, son corps n’arrive plus à contenir cet immense pouvoir.  

Joker

Ce film raconte l’histoire des débuts du célèbre ennemi de Batman : le Joker. Arthur Fleck est un salarié d’une agence de clowns. Victime de mépris atroce de la part de la société, Fleck mène sa vie à l’écart et seul avec sa triste mère malade. La perte de son emploi n’a fait qu’aggraver son cas.

Non seulement il vient d’être renvoyé, mais un autre incident vient encore changer sa vie pour toujours. Il a des hommes qui viennent d’agresser une femme dans un métro. Ces trois individus n’ont pas cru à son handicap lorsqu’Arthur a ri devant cette scène et l’ont alors battu.

Il s’est servi de son revolver pour les abattre à son tour. La mort de sa mère le fait de plus en plus sombrer dans la folie. Cette série d’épreuves le forge à devenir le Joker, le criminel numéro 1 de Gotham City.

Un homme d’exception

Ce film de Ron Howard est l’adaptation du livre Cerveau d’exception de Sylvia Nassar. Il se démarque par un scénario authentique. Ce thriller relate une histoire inspirée par la vie de John Forbes Nash Jr. C’était un mathématicien et un économiste célèbre du XXe siècle. Il est aussi l’auteur de nombreuses théories encore utilisées en ce jour.

Dans le film, l’acteur principal souffre de schizophrénie, une maladie psychiatrique altérant sa perception de la réalité. Croyant s’entretenir avec un certain Williams Parcher, qui n’est que le fruit de son imagination, John Forbes œuvrait secrètement pour les États-Unis en décryptant des messages russes dissimuler dans les presses.

Après un séjour à l’hôpital et l’aide précieuse de sa femme, John parvient à dompter son fardeau et obtient le prix Nobel de l’économie en 1994.

Split

Split raconte le parcours de Kevin Wendel. Ce personnage principal souffre d’un trouble d’identité. En s’entretenant de façon régulière avec le docteur Fletcher, l’homme reconnaît être l’hôte de 23 personnalités différentes. Il a subi une humiliation et maltraitance à un certain moment de sa vie. Sa souffrance a donné naissance à une 24ème personnalité qu’il nomme la bête.

Cette personnalité, très sombre et des plus menaçantes, se cache à l’intérieur de Kevin. Selon le diagnostic de son médecin, Fletcher, son problème est dû à un besoin existentiel de se protéger. Kevin a kidnappé trois filles. Très vite, sa situation s’est compliquée.

Us

Le producteur Jordan Peel n’a pas hésité à évoquer l’horreur dans le thriller psychologique Us. Le film parle de Gabe et d’Adelaide Wilson. Accompagnés de leurs deux enfants, ils partent dans leur maison de vacances avec les Tyler.

Au début, le lieu semble calme et paisible, mais l’environnement tourne vite au désastre lorsque leurs doppelgängers entrent en scène pour les terroriser.

Shutter Island

En 2010, le Roman Shutter Island de l’écrivain Dennis Megane a été adapté en film par Martin Scorsese. Shutter Island parle d’un hôpital psychiatrique destiné aux criminels les plus dangereux. Au courant de l’année 1954, la patiente Rachel Solando disparaît.

Deux agents de police, Teddy Daniels et Chick Aule se chargent de l’enquête. En inspectant la chambre de la disparue,  ils découvrent une lettre composée de suite de mots et de chiffres. Les policiers doivent élucider le mystère avec ce seul indice.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire