Tribes of Europa sur Netflix : que vaut la série allemande sur les traces de The 100 ?

Sorti le 19 février 2021 sur Netflix, Tribes of Europa est une nouvelle production dramatique et post-apocalyptique allemande. Nous avons suivi la première saison et nous faisons le point ci-dessous.

Tant bien que mal, Tribes of Europa a fait parler d’elle après la diffusion de ses premiers épisodes sur Netflix. Série pour l’instant en saison unique de 6 épisodes, Tribes of Europa a de nombreux points de similitudes avec The 100. Mais vaut-elle pour autant la peine de la suivre ? Voici la question à laquelle nous répondons dans cette critique de la série.

Tribes of Europa : de quoi parle la série ?

Création originale sur les traces de la série fantastique Dark, Tribes of Europa est une série SF qui nous transporte dans le futur. L’histoire prend place dans une Europe meurtrie et méconnue. La grande Europe n’existe plus, une grande et mystérieuse catastrophe mondiale a eu raison d’elle. Les grandes nations du continent ont toutes disparu et ne sont plus que des micro-États regroupés en tribus. Mais chacun désire retrouver son lustre d’antan ou, du moins, monter sur le toit de l’Europe pour dominer les autres.

VOIR AUSSI : Top 10 des meilleures séries fantastiques à voir sur Netflix

Cependant, au milieu de cette quête effrénée du pouvoir et de la majesté, trois frères et sœurs ne cherchent qu’à survivre. En effet, ils détiennent un cube mystérieux. C’est celui-ci qui permettrait à la tribu qui s’emparerait d’affirmer sa domination sur les autres. Cette fratrie se retrouve donc au milieu des conflits.

Un casting et un décor impressionnant

Pour qu’une intrigue puisse évoluer, il faut assurément des personnages à la hauteur et un décor immersif. Sans ces deux critères, les cinéphiles se rappelleront trop vite qu’il s’agit d’un ensemble d’acteurs simulant. Heureusement, Tribes of Europa a su respecter ce postulat en s’inscrivant sur la voie de grandes productions allemandes à succès.

Pour la réalisation de cette série originale, Philip Koch a fait appel à un casting solide et imprégné. Si les héros n’ont pas semblé impressionnés au départ, il faut avouer que chacun s’est impliqué et s’est révélé plus attachant au fil du développement. On apprécie le rôle de l’optimiste et courageux David Ali Rashed dans d’Elija ; le parcours de l’intelligente Henriette Confurius dans le costume de Liv et le très sensible, mais courageux Emilio Sakraya dans la peau de Kiano. Ces trois frères et sœur sont pour le moment investis dans leurs rôles et chacun joue bien sa partition. On n’oublie pas évidemment des personnages tels que Moses, le contrebandier, et Varvara qui impressionnent également par leur rôle.

Dans le décor, le réalisateur n’a pas fait dans la demi-mesure. Il a su trouver un décor à la hauteur des événements, de l’époque et des personnages. À cet effet, la diversité des langues à l’endroit de chaque tribu est une véritable valeur ajoutée. Ceci le fait démarquer de grandes productions et le met assurément sur la voie du succès. De plus, chaque tribu est dirigée par des politiques spécifiques. Un détail non moins important.

Une intrigue qui convainc peu

Nous avons apprécié le décor et la constitution des personnages. Néanmoins, c’est sur l’intrigue que Tribes of Europa pèche pour l’instant. La raison que l’on trouve, c’est le nombre d’épisodes relativement court. Ainsi, à force de vouloir avancer rapidement, les émotions ne sont que de courtes durées. Rapidement, l’on passe d’une séquence à une autre, au point où le téléspectateur devine la suite. Là où des productions telles que Games of Thrones ou Dark mettent du temps à jouer avec les émotions ou à jeter petitement les indices de l’énigme, Tribes of Europa dévoile tout et avance à grands pas. Ainsi, on a le sentiment d’un déjà vu.

Avec le nombre des épisodes, les différents protagonistes de la série n’ont évidemment pas été traités de la même manière. Cela nous laisse également sur notre faim. Les producteurs auraient pu dévoiler plus profondément les personnages principaux et mettre plus en avant les personnages secondaires.

Pour l’instant, Tribes of Europa aspire à de grandes choses, mais en reste encore très loin. Une deuxième saison corrigerait sans doute le tir et permettrait le décollage de la série.

À propos de l'auteur

Passionné des Lettres et envoûté par l'art, je livre aux autres mes découvertes en matière de littérature, de voyage, de cinéma et du sport. "Je pourrais passer le reste de ma vie à lire, juste pour satisfaire ma curiosité." Foi que je dois à Malcom X.

Laisser un commentaire