Tom Cruise : aidé par la NASA et SpaceX pour tourner un film dans l’espace

Le célèbre acteur Tom Cruise se prépare à réaliser le tout premier film tourné dans l’espace. Pour cette aventure, la Nasa et SpaceX vont lui prêter main-forte.

premier film dans l'espace

Épaulé par l’Agence spatiale américaine, Tom Cruise s’apprête à devenir le premier acteur à jouer dans un film d’action tourné dans l’espace. Selon Deadline Hollywood, ce nouvel ouvrage ne fera pas partie de la franchise Mission : Impossible à travers laquelle la star a pu faire un certain nombre de cascades pour déjouer la gravité.

Certaines scènes seront filmées dans l’ISS

Jim Bridenstine, l’administrateur de la NASA, a d’ailleurs confirmé l’information sur Twitter. Il a dévoilé que certaines scènes seront filmées dans l’ISS (Station Spatiale Internationale). Rappelons que, située à 400 km au-dessus de la Terre, il s’agit d’un laboratoire où s’effectuent des recherches scientifiques et un certain nombre d’expériences de pointe.

Le directeur de l’agence n’a pas caché son enthousiasme par rapport à cette initiative, soulignant qu’elle a le potentiel d’inspirer « une nouvelle génération d’ingénieurs et de scientifiques » pour les « projets ambitieux » de la NASA.

Le magazine britannique a également rapporté des rumeurs selon lesquelles SpaceX participera à cette mission historique. Jusqu’ici, Elon Musk n’a pas encore confirmé l’information. Le patron de la compagnie spécialisée dans l’astronautique et le vol spatial a simplement commenté le tweet de Bridenstine en écrivant que « ce sera amusant ».

Une grande aventure pour Tom Cruise et le cinéma américain

Même si Tom Cruise semble avoir l’ADN d’un cascadeur inné, il devra se soumettre à une panoplie de tests pour devenir astronaute. Selon les prévisions, les examens médicaux et les expériences antérieures, la formation devrait prendre environ deux ans. Dans l’univers cinématographique, ce délai est tout à fait courant. Cela dit, comme Tom Cruise a déjà 57 ans. La tâche semble ardue, à première vue, et ce, même avec son physique qui semble toujours au top.

Pour rappel, John Glenn est encore sorti dans l’espace à l’âge de 77 ans, ce qui lui fait un record. Néanmoins, cet exploit n’a probablement pas été possible sans une carrière militaire et de nombreuses années de formation en matière de vol spatial.

Avec Elon Musk et son concept de vols Earth to Earth, cela pourrait être intéressant de voir le parcours que l’acteur devra suivre pour se qualifier. Cela permettrait également de vérifier si l’individu moyen est réellement apte à ce genre d’expérience.

elon-musk-tom-cruise

Passer des épreuves survivalistes pour aller dans l’espace

En plus d’apprendre à voler, un entraînement physique auprès de la NASA serait obligatoire pour un visiteur de l’espace. Selon le site officiel de l’agence, les candidats devront d’abord passer un test de survie militaire sous-marine avant d’entamer la formation de vol. En effet, une qualification de plongeur est requise avant d’aller dans l’espace.

En outre, le règlement dispose que les aspirants astronautes seront confrontés à des exercices pour résister aux pressions atmosphériques dans des chambres prévues à cet effet. Enfin, il leur faudra également passer un entraînement pour s’habituer à l’apesanteur. Ce sera, donc, à l’issue de toutes ces épreuves que Tom Cruise sera jugé apte ou non à s’envoler vers l’espace.

La naissance d’une nouvelle branche de l’industrie du cinéma ?

Ces mesures strictes sont prises pour des raisons de santé et de sécurité, mais surtout pour assurer le succès de la production. Mais au-delà de la formation de Tom Cruise, l’équipe de tournage devra-t-elle aussi l’accompagner dans l’espace ? Des infrastructures de tournage seront-elles présentes sur la station si celle-ci n’est pas sur place ? Ne citons même pas les questions sanitaires et sécuritaires qui doivent rester les principales préoccupations des réalisateurs, de la NASA et de SpaceX.

Pour l’heure, plusieurs questions demeurent en suspens. En tout cas, il est clair que Tom Cruise aura à relever l’un des plus grands, si ce n’est le plus grand, challenges de sa vie. S’il passe ses évaluations avec brio et que la production s’avère être un succès, il aura frayé un chemin prometteur à toute une industrie.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire