Le secteur de l’événementiel devient (enfin) écoresponsable

L’événementiel se met de plus en plus au vert. En effet, ce secteur qui se porte plutôt bien doit néanmoins s’adapter et faire preuve de bonnes pratiques écologiques s’il veut continuer sur la bonne voie. Et c’est ce qu’il semble faire comme en témoignent les nombreuses actions récentes organisées par différents acteurs importants du milieu.

événement éco-responsable

Le secteur de l’événementiel organise chaque année plusieurs milliers d’événements, rassemblants plusieurs millions de visiteurs et faisant participer des centaines de milliers d’exposants. De la conception jusqu’à la tenue même de l’événement, en passant par sa communication, chaque étape peut intégrer un facteur écologique. Les sociétés doivent alors s’imposer une attitude écoresponsable afin de limiter leur impact sur l’environnement.

Une tendance éco-responsable en hausse chez les jeunes

D’après Olivier Roux, président d’Unimev, l’Union française des métiers de l’événement, le secteur de l’événementiel n’est pas celui qui rejette le plus de déchets. Pourtant, se soucier de ses déchets est devenue une de ses préoccupations principales. Il y a plusieurs raisons à cela. C’est tout d’abord le risque de s’exposer à des sanctions en cas de non-respect des nouvelles normes et des cahiers des charges imposés. Et puis, la nouvelle génération de salariés se sent beaucoup plus impliquée par les questions environnementales. Elle œuvre ainsi en faveur du développement durable de manière plus vigoureuse que ses prédécesseurs.

tendance écoresponsable en hausse chez les jeunes

Les exemples d’initiatives vertes dans l’événementiel fleurissent et les sociétés cherchent à montrer qu’elles sont prêtes à faire un geste pour l’environnement. Elles ne lésinent pas sur les moyens pour apporter la touche écologique nécessaire. En ce sens, elles sont de plus en plus nombreuses à vouloir obtenir, entre autres, la certification ISO 20121. Spécialement conçue pour l’événement, elle y intègre la promotion du développement durable. Elles font également des efforts pour adapter leur consommation, trouver des solutions alternatives écoresponsables et réduire leur rejet de déchets.

VOIR AUSSI : Comment adopter un comportement éco-responsable ?

Réduire au maximum ses déchets rejetés

Le recyclage ou la réutilisation sont d’ailleurs des exercices très pratiqués au sein des entreprises du secteur. Les organisateurs d’événements tendent de plus en plus à utiliser des matériaux simples, naturels et biodégradables, et à rejeter tous ceux qui sont nocifs pour l’environnement. Et à la fin, il est possible de récupérer tout ce qui peut être réutilisé afin de s’en servir à nouveau ou bien pour le redistribuer, même aux invités. Ces initiatives sont de plus en plus courantes, quels que soient le lieu et l’ampleur de ces événements.

déchets plastiques

Cela nécessite que les salariés s’impliquent dans une fonction qui n’est pas intrinsèquement liée à leur travail, et y passent du temps. C’est là la seule chose qu’ils auront réellement à investir, tout comme leurs sociétés. En effet, ce genre de pratique écologique n’exige pas toujours de revoir tous ses budgets à la hausse et peut s’intégrer directement au code de conduite de la boîte sans tout chambouler. D’autres, en revanche, choisissent d’allouer des fonds spéciaux afin de s’engager plus encore pour l’environnement. Et si pour le moment, ce sont surtout les acteurs majeurs qui sont mis en avant, il est certain que tout le monde finira par suivre le mouvement. Il apparaît alors évident que le secteur de l’événementiel évolue rapidement dans une direction écoresponsable.

À propos de l'auteur

Marine

Passionnée par l'art dans toutes ses formes et surtout la photographie, mais aussi plein d'autres choses... Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire