Quels aliments contre les allergies au pollen ?

Vous appréhendez les saisons polliniques comme le retour du printemps ? Éternuements permanents, yeux qui piquent, narines qui chatouillent ou démangeaisons cutanées sont des symptômes qui touchent 20 à 30 % de la population. Outre les traitements médicamenteux, certains aliments sont de véritables remèdes pour lutter contre les allergies au pollen.

personnes allergiques au pollen

Aliments en quercétine et vitamine C contre les allergies au pollen

Lorsque les personnes sensibles au pollen le respirent, leur système immunitaire libère une substance chimique appelée histamine. Cet allergène engendre alors des réactions désagréables de l’organisme. Heureusement, il existe un puissant antioxydant qui inhibe sa production : la quercétine. En effet, elle stabilise les membranes des cellules qui en sont responsables. Et quelle chance ! Car ce composé organique ou quercétol se trouve naturellement dans de nombreux aliments :

  • Les câpres et la livèche en contiennent en très grande quantité : jusqu’à 18 mg par 100 g.
  • Les oignons sont également une source importante de quercétine. Sa teneur est d’environ 15 mg par 100 g.
  • Cet antioxydant est également présent dans plusieurs autres légumes comme l’ail, le brocoli et l’haricot vert.
Aliments riches en quercétine et vitamine C contre les allergies au pollen

Associer ce pigment avec de la vitamine C aide à une meilleure absorption par l’organisme et booste le système immunitaire. Pour lutter contre les allergies au pollen, mangez donc ces fruits :

  • pommes biologiques avec leur peau (le quertécol est présent dans la peau) ;
  • raisins (quelle que soit la couleur) ;
  • baies rouges ;
  • oranges ;
  • fraises ;
  • tomates.

Alimentation pourvue de vitamine E pour combattre le rhume des foins

Aliments riches en vitamine E contre les allergies au pollen

Les produits contenant de la vitamine E sont une autre catégorie d’aliments qui agissent sur les crises d’allergie. Cette vitamine antioxydante est recommandée pour venir à bout des allergies de saison, car elle encourage l’organisme à produire des anticorps. Les aliments anti-pollen à introduire dans vos assiettes sont alors :

  • les avocats ;
  • les fruits à coque comme les noix, noisettes et les amandes ;
  • les abricots secs ;
  • les légumes verts comme les épinards ;
  • les œufs ;

Produits fermentés pour combattre les allergies saisonnières

aliments fermentés contre les allergies au pollen

Notre flore intestinale est le siège de bactéries « bonnes et mauvaises ». Or, leur équilibre est fondamental pour prévenir divers problèmes de santé. Les probiotiques interviennent alors comme un régulateur redoutable dans ce monde bactérien. Ce qui renforce le système immunitaire. Les personnes allergiques doivent donc privilégier les aliments lacto-fermentés car ils sont pourvus de ces micro-organismes naturels. Pour combattre les allergies de printemps il est donc conseillé de se nourrir de ferments lactés présents dans :

  • le yaourt ;
  • le kéfir ;
  • la choucroute ;
  • les pâtes miso.

Ce traitement antihistaminique par la nourriture convient aux personnes sujettes aux rhinites allergiques saisonnières. Surveillez donc les pics de pollution au pollen en suivant les cartes de vigilance publiées par le RNSA (Réseau nationale de surveillance aérobiologie) !
En revanche, si vos symptômes sont permanent toute l’année, une solution serait de consulter un allergologue pour réaliser une désensibilisation. Cette immunothérapie allergénique consiste à habituer l’organisme à être en contact avec l’allergène jusqu’à ce qu’il le tolère. Notez toutefois que ce traitement s’effectue sur une longue durée (jusqu’à 5 ans) et impose un suivi médical régulier.

À propos de l'auteur

Catherine Luconthe

Rédactrice Web, transportée par le développement personnel, la nature, l'enfance et les sciences.

Laisser un commentaire