Locataire : 4 petits travaux pour personnaliser facilement votre logement

Quand on est locataire, le sujet des travaux et de la déco est toujours compliqué à mettre en place. Entre ce qu’on veut et ce qu’on peut faire pour personnaliser son logement, il y a parfois des différences. Voici donc 4 idées de petits travaux faciles à faire !

Locataire : 4 petits travaux pour personnaliser facilement votre logement

Si vous vivez dans un logement en location, les possibilités de personnalisations sont assez restreintes. Il n’est pas possible d’entreprendre les travaux de votre choix ; du moins pas sans avoir l’accord formel de votre propriétaire. Dès lors, comment faire de votre domicile votre « home sweet home » ? N’ayant crainte, c’est tout à fait possible grâce à de petits travaux non destructeurs. Certaines menues améliorations peuvent facilement augmenter votre confort et votre bien-être chez vous, même si vous n’êtes que locataire. Le tout est de choisir des projets qui ne risquent pas de détériorer le logement – et ne mettront donc pas en péril votre dépôt de garantie. Pour en savoir plus à ce sujet, visitez le site service-public.fr. Si vous voulez personnaliser votre logement locatif en toute sécurité, nous vous suggérons ces 4 petits travaux faciles :

1. Les stickers muraux amovibles

Vous n’appréciez pas le papier peint de votre chambre ? La couleur de murs de votre salon ne vous plaît pas ? Au lieu de demander la permission à votre propriétaire pour repeindre vos murs, collez-y des stickers  muraux amovibles ! Vous pouvez aisément les positionner, déplacer et enlever à votre guise. Cela sans endommager le revêtement qui se situe en-dessous.

En général, il s’agit de motifs ou de textes plus ou moins gros, à disposer sur un fond uni de préférence. Mais on trouve également de grands stickers imitant un lé de papier peint. Certains sont même couverts d’une couche réfléchissante, créant ainsi un miroir léger et facile à accrocher au mur.

Parcourez donc les milliers de modèles disponibles en ligne et dans des boutiques physiques, puis laissez libre cours à vos inspirations ! Pensez aussi aux stickers muraux amovibles pour personnaliser vos portes et vos placards.

2. Des rideaux ou stores sans perçage

Deuxièmement, les habillages de fenêtres sont un autre élément de décoration intérieure formidable pour personnaliser un logement. En plus du confort qu’ils vous offrent jour après jour, ils apportent aussi la touche finale à une pièce. Mais si vous êtes locataire, vous pouvez difficilement envisager de percer le mur ou le plafond pour y fixer des rails ou une tringle. Dès lors, comment accrocher vos rideaux ou vos stores ? Grâce à une fixation sans perçage !

rideaux ou stores sans perçage

Pour répondre à ce besoin d’aménagement non invasif, les fabricants ont développé divers types de fixages qui ne requièrent pas de trouer le mur ou l’encadrement de la fenêtre / porte. Les principaux sont :

  • La bande autocollante à double face : un adhésif ultra résistant suffit à maintenir solidement l’habillage de fenêtre en place. Employez ces autocollants pour coller les crochets d’un rideau ou le support d’un store.
  • Les crochets non invasifs : ils s’accrochent fermement au sommet du battant de la fenêtre. Bien sûr, ils sont réglables en profondeur pour s’ajuster au mieux aux différentes épaisseurs. Ici encore, on trouve des versions pour fixer des stores ou des rideaux.

Si vous cherchez des habillages de fenêtre sans perçage, optez par exemple pour le store enrouleur. Très polyvalent, il existe en de nombreux styles et s’adapte à toutes les pièces. Sélectionnez alors la couleur et l’opacité qui vous conviennent, ou laissez-vous tenter par le store jour nuit. Puis choisissez la fixation sans perçage que vous préférez. Vous avez accès à toutes ces options sur un site spécialisé, comme celui de Domondo.

3. Des meubles personnalisés

Ensuite, les meubles vous permettent également de customiser assez facilement votre intérieur. Choisissez-les à votre image, afin de créer un style fidèle à vos goûts. Et si vous êtes un peu bricoleur, il est même possible de les fabriquer – ou du moins de les personnaliser – vous-même.

Voici quelques suggestions de mobilier, à adapter selon vos besoins et envies :

  • Un grand tapis pour masquer le revêtement de sol qui vous déplaît, tout en ajoutant une touche cosy, moderne ou bohème.
  • De grands meubles muraux, comme une étagère avec des décorations, une bibliothèque XXL ou encore une méga armoire / dressing. De tels meubles habillent instantanément une pièce, vous permettant d’y créer l’ambiance voulue.
  • Des placards additionnels dans la cuisine et la salle de bain, notamment pour exploiter au mieux les espaces restreints.

VOIR AUSSI : Repenser la décoration de sa maison avec ou sans travaux

4. Des séparations non destructrices entre les pièces

Pour finir, on peut aussi envisager des ajustements au niveau de la disposition des pièces. Il est notamment possible de placer quelques séparations de manière judicieuse. Ainsi, vous créez plusieurs espaces au sein d’une même pièce, sans toucher à la maçonnerie. Pensez par exemple au paravent ou au rideau accroché au plafond avec des fixations sans perçage. Il existe aussi de grands panneaux à poser au sol (lestés) ou à bloquer entre le sol et le plafond.

À l’inverse, si certaines séparations vous dérangent entre des pièces, il est parfois possible d’y remédier. En tant que locataire, vous n’avez certes pas la possibilité d’abattre des cloisons ; mais vous pouvez néanmoins retirer des portes. Dans ce cas, il suffit de les sortir de leurs gonds puis de les stocker bien à l’abri (dans une cave parfaitement isolée ou derrière un grand meuble par exemple). Et juste avant l’état des lieux de sortie, vous n’aurez qu’à les remettre en place. Ni vu ni connu !

Ces petits travaux sont tout à fait réalisables sans consulter votre propriétaire en amont. Mais si vous souhaitez réaliser certaines rénovations susceptibles d’améliorer la valeur et la qualité de votre logement, tentez quand même de les lui suggérer. Avec des discussions argumentées, il serait peut-être possible de convenir d’un accord qui vous avantagerait tous les deux.

Au niveau des modalités, plusieurs options sont envisageables : soit vous financez les travaux vous-même en échange d’une réduction de loyer ; soit vous partagez les frais ; soit votre propriétaire paie le tout et vous acceptez une augmentation de votre loyer.

Par exemple, vous pourriez discuter de l’abattage d’une cloison afin de créer une cuisine ouverte sur le séjour. Ou du remplacement des fenêtres par des modèles plus performants. De tels travaux de rénovation représentent un investissement important, mais augmentent autant la valeur du logement que votre confort en tant qu’occupant. Au final, ce sont des projets gagnant / gagnant !

À propos de l'auteur

Passionnée par l'art dans toutes ses formes, mais aussi plein d'autres choses... J'aime partager mes découvertes dans le domaine de la mode, beauté, santé, voyages et le bien être en général. Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire