Littérature : Chroniques de San Francisco, neuf romans réjouissants

Vous ne savez pas quoi lire en ce moment ? Si vous aimez San Francisco, la période hippie et si vous êtes ouverts d’esprit, commencez la saga d’Armistead Maupin. Une saga qui vous durera longtemps et dont vous pouvez même retrouver la suite adaptée sur Netflix !

Les Chroniques de San Francisco, neuf romans réjouissants

Chroniques de San Francisco : neuf tomes d’une série littéraire addictive

Armistead Maupin a écrit le premier roman des Chroniques de San Francisco à la fin de années 1970. Cinq autres romans ont suivi de 1980 à 1989. Après une longue pause, l’écrivain américain a relancé sa saga littéraire avec trois nouveaux romans, écrits en 2007, 2010 et 2014.

Les Chroniques de San Francisco racontent l’histoire du 28 Barbary Lane. Un immeuble occupé par des habitants tous plus déjantés les uns que les autres. Ils viennent des quatre coins des USA. Certains sont traditionalistes, à l’image de Mary Ann Singleton qui débarque au début de la série. D’autres personnages se montrent plus modernes et ouverts. Le lien entre tous ces jeunes hommes et femmes, c’est la propriétaire de l’immeuble, Anna Madrigal. Elle considère tous ses locataires comme sa famille. Une famille qui évolue au gré des déménagements, des emménagements et des amours de chacun.

Pourquoi lire les Chroniques de San Francisco ?

Raison n°1 : la lecture est aisée

Avec des chapitres très courts, Les Chroniques de San Francisco se lisent assez facilement – malgré quelques références US très spécifiques que seuls les initiés peuvent saisir.

Raison n°2 : on (re)découvre San Francisco

Si vous êtes déjà allé à SF aux États-Unis, vous serez content de refaire le voyage à travers ces romans. Et si vous ne connaissez pas encore San Francisco, Les Chroniques vous donneront certainement envie d’y foncer ! Les récits d’Armistead Maupin évoquent en effet un certain nombre de rues, de quartiers et de lieux san franciscains connus de tous.

Raison n°3 : chaque roman apporte son lot de suspens et de nouveautés

Les Chroniques contiennent aussi un certain suspens. Dans chaque tome, le lecteur acquiert des informations complémentaires sur les personnages, qui ont tous des secrets…

Pourquoi lire Armistead Maupin ?

Raison n°4 : l’oeuvre d’Armistead Maupin est dans l’air du temps

Les Chroniques de San Francisco mettent également en avant la communauté LGBT. Cette œuvre littéraire s’inscrit parfaitement dans l’air du temps. En effet, aujourd’hui, chacun revendique sa propre sexualité et les frontières entre les genres sont devenues floues.

Raison n°5 : les personnages sont tous séduisants

Enfin, force est de reconnaître que tous les personnages de la famille du 28 Barbary Lane sont séduisants. À la lecture, on se plaît à imaginer la logeuse excentrique Anna Madrigal, la bien pensante Mary Ann, la grande bourgeoise Frannie, le coureur de jupons Brian et le gay assumé Michael. D’ailleurs, les trois derniers tomes permettent de creuser un peu plus certains de ces personnages. Pour la fin de la série, Armistead Maupin braque les projecteurs sur Michael, Mary Ann et Anna.

Des Chroniques à regarder sur Netflix

Si vous êtes abonné à Netflix, cela ne vous aura pas échappé ! La chaîne de VOD diffuse actuellement Les Chroniques de San Francisco.

Les Chroniques de San Francisco sur Netflix

On y retrouve Laura Linney (Ozark sur Netflix, La Famille Savage au cinéma) et Ellen Page (Umbrella Academy, Tallulah). 10 épisodes de la première saison sont disponibles pour le moment. Ils font suite à une première adaptation télévisée qui avait eu lieu entre 1993 et 2000.

À propos de l'auteur

Vanessa

Rédactrice professionnelle en freelance pour divers sites web, j'aime écrire (forcément !) mais j'aime aussi la mode, la nourriture, les voyages et tout ce qui touche au bien-être.

Laisser un commentaire