Lampe frontale : les critères pour faire le bon choix

Quand on doit évoluer de nuit ou dans un environnement mal éclairé, il est essentiel d’avoir un éclairage adapté pour avoir une bonne visibilité. Pour garder la liberté de ses mains, la lampe frontale s’avère être la meilleure option, mais attention, son choix doit être fait correctement pour avoir la visibilité nécessaire à ses besoins. Voici les critères de sélection à adopter…

lampe frontale

L’intensité de l’éclairage

Exprimée par l’unité de mesure « lumens », l’intensité lumineuse que l’on qualifie aussi de rendement lumineux se réfère à la quantité de lumière émise par la source lumineuse et donc la lampe frontale.

En général, plus ce chiffre est élevé, plus la lampe consomme de l’énergie, mais cela n’est pas systématique étant donné que la qualité de la lumière influera également sur la consommation.

Dans la plupart des cas, on utilisera une lampe de 50 à 150 lumens pour les zones calmes tandis que pour les zones accidentées comme les terrains forestiers, on optera pour une lampe de plus de 200 lumens. Tout dépends donc de vos besoins et de votre utilisation (travail, randonnée, camping, alpinisme…), mais aussi de votre budget !

utilisations d'une lampe frontale

En savoir plus sur les lampes frontales ici.

Le type de faisceau

Les lampes frontales peuvent être :

  • à large faisceau : les lampes frontales à large faisceau sont idéales pour éclairer une zone proche. Leur luminosité ne porte pas très loin donc elles sont déconseillées pour s’orienter dans la nuit.
  • à faisceau précis : les lampes frontales à faisceau précis offrent une bonne vision lointaine. Leur portée est plus longue donc elles sont idéales pour marcher dans le noir ou pour mettre en lumière un point éloigné.

Sur le marché, on retrouve des modèles qui allient les deux types de faisceaux et qui s’avèrent donc plus polyvalents.

La portée du faisceau

Quand vous achetez une lampe frontale, il est important de connaître sa portée. Ce critère est défini en mètre et permet de savoir jusqu’à quelle distance elle vous permettra d’éclairer. Il ne faut pas la confondre avec la puissance définie en lumens.

portée du faisceau d'une lampe frontale

Si vous avez besoin d’un éclairage plus intense, le projecteur portable est le plus adapté.

Les niveaux de luminosité

Pour une lampe frontale encore plus polyvalente, optez pour un modèle qui offre deux ou trois, voire plusieurs niveaux de luminosité. La plupart d’entre elles propose un mode faible et un mode fort, mais certaines proposent d’autres niveaux intermédiaires.

On cite :

  • le mode faible qui est considéré comme la luminosité standard. C’est généralement le mode utilisé pour des tâches banales qui ne nécessitent pas une grande précision.
  • le mode fort ou maximal qui est très utile quand on a besoin d’un niveau de luminosité plus fort à titre ponctuel.
  • le mode moyen : ce niveau est aussi utilisé pour des tâches qui ne nécessitent pas une bonne visibilité. Il est généralement absent sur la plupart des modèles, mais peut quand même exister pour ceux qui en ont besoin.
  • le mode flash : il est souvent utilisé en guise de feu de détresse pour indiquer un besoin d’aide ou d’assistance. Certains modèles proposent un flash qui peut clignoter de plus en plus vite.
  • le mode boost ou mode zoom : c’est un niveau de luminosité très élevé, mais qui ne peut être activé que brièvement, sur environ 20 secondes. Son utilisation trop fréquente ou sur une longue durée peut vider les piles ou la batterie plus vite.
faisceau d'une lampe frontale

L’autonomie de la lampe frontale

L’autonomie de la lampe frontale est importante, car détermine la durée de fonctionnement de l’appareil. Le critère durée est mesurée à partir du moment où la lampe éclaire encore correctement jusqu’à ce que sa portée diminue à moins de deux mètres. Il est fonction de la puissance puisqu’en général, plus la puissance est élevée, plus l’autonomie est courte. Mais cela va aussi dépendre de la durée d’utilisation entre deux recharges.

A titre estimatif, une lampe de 30 lumens peut durer jusqu’à 25 heures tandis qu’une lampe de 130 lumens ne dure que 6 heures.

lampe frontale - 2

Le mode d’alimentation

Les lampes frontales peuvent être alimentées soit par une batterie soit par des piles. La première offre une meilleure performance lumineuse, mais l’endurance sera plus faible. Les piles, quant à elles offrent une meilleure longévité, mais la luminosité sera plus faible. Si vous optez pour l’alimentation aux piles, optez pour des piles rechargeables.

Découvrez les normes européennes de l’éclairage.

Le poids de la lampe frontale

D’une vue globale, les lampes frontales pèsent autour de 200 g avec les piles ou la batterie. Les modèles très puissants peuvent tout de même peser plus lourds surtout lorsqu’il est possible d’y insérer des piles supplémentaires.

Il est important de tenir compte de ce critère, car la plupart des modèles lourds est souvent réservée à des activités spécifiques. Par exemple, les travailleurs en hauteur ont souvent droit à des lampes plus lourdes.

lampe frontale - 3

D’autres fonctionnalités intéressantes

Il faut souligner que certaines lampes frontales proposent des fonctionnalités accrues. Ainsi, si vous avez besoin de plus de précisions, optez pour un modèle doté de l’un des systèmes suivants :

  • La lumière rouge : c’est un autre mode que proposent certaines lampes. Contrairement à la lumière blanche, elle est peu agressive, mais la visibilité est alors réduite. Si on a besoin d’une lumière pour simplement indiquer sa position dans le noir ou pour garder une petite lumière, cette fonctionnalité est intéressante.
  • Le rendement régulé : on dit qu’une lampe frontale est régulée lorsqu’elle propose un éclairage constant même lorsque les piles commencent à faiblir. On continue alors d’avoir une luminosité assez faible, mais jusqu’à ce que les piles tombent totalement à plat. A ce stade, il faudra les remplacer.
  • Les lampes étanches : si vous devez opérer par temps pluvieux, neigeux et qui plus est dans le noir, ces modèles sont plus adaptés. Il faut souligner que des modèles peuvent être immergés dans l’eau sur une courte durée.
  • L’inclinaison de la lampe : parfois, certaines tâches impliquent de diriger la lumière dans diverses directions. Dans ce cas-là, il faudra prévoir un modèle dont la direction du faisceau peut être ajustée facilement.         
  • L’emplacement des piles : il faut savoir que les piles de la lampe frontale peuvent parfois se situer derrière la tête afin d’alléger le poids au niveau du front.

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance, j’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source... Curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. Je suis aussi fan d'adrénaline, comme dirait Wolf : "C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes" !

Laisser un commentaire