La Lambada : musique de la pub Ouigo SNCF pour les tarifs enfants

Bientôt, ce sera l’heure des départs en vacances d’été. Ouigo (SNCF) profite de cette période pour nous rappeler le bas prix des billets de train pour les enfants. Pour ce faire, la compagnie a choisi de communiquer avec une publicité très années 80. Et pour nous ramener un peu plus dans le passé, la musique “Lambada” sert de fond sonore à cette pub Ouigo.

musique pub ouigo sncf

“Créez-vous de nouveaux souvenirs”, le spot Ouigo 2021

Au début de cette nouvelle pub Ouigo, on aperçoit les extraits d’un film amateur. On y découvre Théo, lors d’un départ en vacances en train en juillet 1991. Ensuite, d’autres extraits de vacances se succèdent. Tous les séjours se déroulent durant les années 80 et 90. Compilant de nombreux films de vacances, la pub met les enfants à l’honneur. On les suit à la plage, en camping, faisant leurs devoirs de vacances, jouant à plusieurs, dansant lors d’une boum… Si les enfants et adolescents sont les stars de cette pub Ouigo, c’est parce qu’elle fait la promotion du bas coût de leurs billets, à 8 euros maximum. Un tout petit prix pour partir en vacances en famille en train et se fabriquer de nouveaux souvenirs tous ensemble.

Quelle est la musique de la pub ?

La chanson que l’on entend dans ce spot publicitaire est emblématique des années 80-90. La musique de la pub Ouigo est “Lambada”, un titre du groupe Kaoma. C’est le plus gros succès du groupe musical, et le tout premier single de Kaoma. Avec ses rythmes sud-américains, la Lambada est rapidement devenue un tube de l’été. Son succès a perduré tout au long des années 90. Aujourd’hui encore, tout le monde se souvient de cet air musical mêlant plusieurs sonorités latinos et brésiliennes. Et certains continuent de danser et se déhancher sur cet air qui sent bon l’été et la fête…

À propos de l'auteur

Rédactrice professionnelle en freelance pour divers sites web, j'aime écrire (forcément !) mais j'aime aussi la mode, la nourriture, les voyages et tout ce qui touche au bien-être.

Laisser un commentaire