Les jeux d’argent ont-ils résisté au confinement ?

Tandis que les Français furent confinés pendant plusieurs semaines afin de faire face à la pandémie du coronavirus, le marché des jeux d’argent en a connu les conséquences exceptionnelles. De nombreux marchés de l’industrie sont touchés et c’est bien entendu la situation des jeux d’argent. Voyons, plus en détails, de quelle manière le marché fut impacté.

La Française des jeux

jeux de grattage

Le premier acteur des jeux d’argent a été particulièrement impacté. En effet, à l’issue du confinement fin juin, la Française des Jeux (FDJ) déplorait un manque à gagner de près de 200 millions d’euros sur la période où les Français ont été confinés. Depuis, la reprise de l’activité est progressive, souligne l’opérateur dans un article publié sur BFMTV, grâce notamment à la réouverture de ses points de vente et à la reprise progressive des compétitions sportives.

Les casinos terrestres

casino enghien les bains

Pendant le confinement, tous les établissements non-essentiels ont été obligés de fermer leurs portes. Cela en va de même pour les casinos terrestres qui ont été totalement inactifs durant tout le confinement. Depuis le 22 juin, ils rouvrent peu à peu, en tenant compte des conditions sanitaires qui restent malgré tout contraignantes pour les jeux de tables. Une multitude de membres ont donc choisi d’opter pour des versions sur le net comme le casino joka. Bien qu’officiellement non permis en France, ce genre de plateformes a connu une grande popularité ces dernières semaines. Bien entendu, cela eut un impact sur le chiffre d’affaires des casinos physiques qui ont pris la crise sanitaire de plein fouet.

Les paris sur le net

débuter les paris sportifs

Le cas des paris sportifs est plus spécifique. Effectivement, vous avez toujours l’opportunité de miser sur des matchs sportifs, que ce soit dans plusieurs lieux terrestres agréés ou bien sur des plateformes via le net. Toutefois, un grand nombre de matchs a été annulé ou suspendu. Ainsi, la quantité d’événements sur lesquels vous pouvez miser est assez limitée. A ce moment, la majorité des mises se faisaient sur le championnat de football biélorusse, qui demeurent l’un des seuls à ne pas avoir été annulé. C’est toutefois un championnat méconnu. Les paris sont par conséquent en forte diminution. La situation s’améliorera dès lors que les matchs reprendront.

Le poker

poker

En ce qui concerne le poker, son cas reste assez semblable à celui des casinos terrestres. Les championnats de poker physiques ont été suspendus tandis que les cercles de jeux, qui se font rares, sont aussi fermés. Les joueurs ont seulement la possibilité de s’amuser en ligne tout en conservant “l’ambiance de James Bond”. La distinction majeure avec le casino est que le poker est déjà bien présent en France. Certaines plateformes jouissent même de la pandémie pour présenter des bonus particuliers, surtout pour les nouveaux membres.

Pour conclure …

Alors que les Français ont été enfermés plusieurs semaines en raison du coronavirus, une multitude d’entreprises ont du en subir les conséquences, surtout celles des jeux d’argent. Concernant le poker et les autres jeux, la situation reste assez similaire. Les établissements physiques sont clos et les joueurs sont dans l’obligation de s’orienter vers des plateformes sur le net. Toutefois, cela aura certainement moins d’influence concernant le poker, surtout puisqu’une multitude de personnes alternaient déjà entre les parties en ligne et les parties physiques. Pour ce qui est des paris sportifs, vous pouvez toujours en bénéficier. Toutefois, le marché est touché en raison de nombreux événements suspendus ou annulés.

À propos de l'auteur

Lionel

Fan de foot et de sport en général. Mon dieu porte le même prénom que moi.

Laisser un commentaire