Figurine mania : comment sont fabriquées les statuettes geek de collection ?

Vous n’avez pas pu passer à côté de la mode des figurines de collection qui représentent des personnages de manga ou des icônes de la pop culture. Appréciées par les geeks, ces statuettes décoratives rencontrent un grand succès et ce sont bien plus que de simples jouets. Mais comment sont-elles fabriquées au juste ?

fabrication d'une figurine manga geek de collection

La mode des statuettes décoratives geek et pop culture pour la décoration

Bandai, Banpresto pour les fabricants japonais, Tsume le luxebourgeois ou Hot Toy, le hong kongais… Ils existe des dizaines de marques dans ces produits dérivés qui font fureur dans les magasins spécialisés et dans les conventions dédiées au Manga ou aux licences cultes comme Star Wars ou Marvel, ou encore des jeux vidéos cultes comme Steet Fighter. Si elles sont tant prisées des fans, c’est que la France est particulièrement friande de pop-culture, nous sommes par exemple les second plus gros consommateurs de Manga derrière le Japon et devant les Etats-Unis.

Si nous parlons spécifique du cas des Manga, La France a vu le genre popularisé dans les années 80 avec l’apparition des animes sur nos télévisions : Les Chevaliers du Zodiaque, Dragon Ball Z, Albator, qui constituent encore aujourd’hui les licences les plus appréciées des fans. La convention Japan Expo est l’une des premières à être apparue dans un pays occidental, en 1999 et constitue à ce jour un rendez-vous incontournable des fans de Mangas et de produits dérivés issus de la japanimation.

Comment votre figurine DBZ préférée a-t-elle été fabriquée ? Pourquoi le prix d’une figurine peut varier de 10€ à plusieurs centaines d’euros ? Autant de questions auxquelles nous allons apporter quelques éléments de réponse !

Pourquoi les figurines de mangas sont des produits dérivés coûteux ?

Au Japon plus qu’ailleurs, le marché de la figurine ne connait pas la crise. Chaque nouvelle licence a droit à ses héros présentés de différentes manières, en édition limitée ou collector à telle point que de nombreux collectionneurs achètent et revendent les modèles les plus prestigieux. Le label « Made in Japan » est un gage de qualité et de professionnalisme que les amateurs de manga recherchent particulièrement. Une figurine peut contenir jusque 100 couleurs différentes et de nombreuses étapes peuvent être faites à la main pour un maximum de réalisme, comme la colorisation des visages par exemple. Il n’y a donc pas de place pour l’erreur sous peine d’être retoqué au contrôle qualité.

Ce souci du détail et l’intervention de nombreux ouvriers a un coût et il est variable en fonction du prestige de la marque. En France, Banpresto fait figure de tête de gondole avec des prix oscillants entre 30€ et 50€ pour la plupart des modèles. Mais les prix peuvent s’envoler comme pour les figurines de marque Tsume qui crée des éditions limitées s’apparentant plus à des œuvres d’art qu’à de simples objets de décoration comme sur cette photo représentant une figurine Saint Seiya du Chevalier D’or de la Vierge, Shaka vendue dans les alentours de 350€ sur les sites spécialisés.

figurine Saint Seiya du Chevalier D’or de la Vierge, Shaka

Quels matériaux sont utilisés pour la fabrication d’une figurine geek de collection ?

Tout commence par un prototype, souvent modélisé à l’argile avant de passer à la fabrication en série. Différents types de plastiques peuvent être utilisés mais dans la plupart des cas, l’acrylonitrile butadiène styrène (ABS) compose le corps principal de la figurine du fait de sa rigidité. Le polypropylène et le polyéthylène sont des plastiques plus souples que l’on retrouve couramment. Le rendu final est réalisé à la peinture acrylique.

D’autres éléments comme le nylon peuvent servir aux accessoires, comme les vêtements du personnage. La grande mode consiste également à utiliser de la résine translucide colorée pour matérialiser les attaques de vos différents héros. La gamme Figuarts Zéro de Bandai Tamashii Nations utilise fréquemment ce système et un certain nombre de figurines Tsume comme le montre l’illustration ci-dessous.

figurine Tsume en résine translucide colorée

Différentes techniques de moulages sont utilisées pour fabriquer une figurine manga

Pour le moulage de figurine, les méthodes diffèrent. La figurine peut être moulée en une seule pièce de plastique, soutenue par un fil métallique pour que l’ensemble tienne d’un bloc. D’autres figurines sont plus évolués, comme sur cette photo, la figurine Dragon Ball Super Goku de la gamme S.H. Figuarts de Bandai Tamashii Nations. Chaque membre étant articulé, chaque pièce doit-être moulée séparément. Des éléments rotatifs permettent aux membres de bouger, ici donc, pas de fils de fer, mais des engrenages et rondelles qui permettent de maintenir le personnage dans une position définie.

figurine Dragon Ball Super Goku de la gamme S.H. Figuarts de Bandai Tamashii Nations

Différents types de moulages existent. Le procédé d’injection est le plus courant, comme on peut le retrouver dans la plupart des industries plastiques. La résine de plastique est chauffée à haute température et injectée dans le moule qui se referme et refroidit l’ensemble. Les jointures apparentes sur certaines figurines de médiocre qualité sont les traces de ce procédé. D’autres méthodes d’assemblages peuvent être utilisées comme le scellage par ultrasons qui permet de fondre légèrement le plastique pour des jointures quasiment invisibles. La pose de colle est encore très courante pour lier les pièces entre elles.

L’emballage : un élément qui a sa valeur !

La particularité des figurines veut que l’emballage ait une place extrêmement importante. Certains packagings sont considérés comme ayant une grande valeur et de nombreux collectionneurs conservent les boîtes intactes sans jamais toucher à la figurine.

emballage des figurines manga

Le contrôle qualité subit la même minutie que toutes les étapes antérieures. Après de nombreux tests de sécurité et de résistance à l’effort pour les figurines articulées, la production de série est lancée pour expéditions chez les grossistes et détaillants.

Avec des modèles en perpétuelle évolution, des collections qui se renouvellent très régulièrement, la figurine de collection à de beaux jours devant elle. Déclinée en héros de manga, de comics, de personnalités sportives, c’est un élément original qui a très largement pris place dans les décorations d’intérieur.

Figurine mania : comment sont fabriquées les statuettes geek de collection ?
4 / 1 vote

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance, j’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source... Curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. Je suis aussi fan d'adrénaline, comme dirait Wolf : "C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes" !

Laisser un commentaire