Femmes rondes, régimes et sport : et si on mettait fin aux diktats ?

“Tu arrives à faire du sport malgré tes rondeurs ?” “Tu as pris des bourrelets, tu devrais penser à faire un régime…” Toute leur vie durant, les femmes fortes endurent ces commentaires désobligeants sur leur apparence physique et sur leur incapacité à prendre soin de leur corps. La grossophobie étant une réalité qui malheureusement fait parti de notre quotidien, il serait temps peu être temps de revoir certains clichés…

Eh oui, les femmes rondes aussi font du sport !

Pour la plupart des gens à l’esprit étriqué, le sport est une exclusivité réservée aux personnes sveltes. Les médias aidant, lorsque l’on nous parle de sport au féminin, nous avons tous l’image d’une femme mince aux muscles saillants qui pratique sans difficulté tous les exercices. Les clichés ont la peau dure en ce qui concerne l’activité physique et ce jusque dans le monde du sport professionnel.

Serena Williams et les critiques qui fusent à chacune de ses apparitions en tenue sexy sur les courts de tennis en sont l’exemple type. La ravissante tenniswoman au palmarès qui en ferait pâlir plus d’un est fréquemment invectivée sur les réseaux sociaux du fait de ses formes généreuses.

Serena Williams : une femme ronde sportive

Un triste reflet de notre société qui encore en 2019 relègue les femmes fortes au rang “d’anachronismes”.

Ashley Graham, ambassadrice de charme du sport aux formes généreuses

Heureusement pour ces femmes, de magnifiques ambassadrices et porteuses de voix ont décidé de mener la vie dure aux diktats comme c’est le cas pour Ashley Graham. La magnifique mannequin aux formes affolantes a créé il y a quelques années un concept qui permet aux femmes rondes d’assumer leurs formes tout en faisant du sport. Le curvy fit club lancé par la top modèle grande taille Ashley Graham a séduit de nombreuses femmes fortes. Ces exercices sur mesure permettent de raffermir son corps tout en conservant ses rondeurs.

VOIR AUSSI : Etam invite les femmes à s’assumer sans compromis dans sa pub 2019

Le sport, ce compagnon de tous les instants pour les femmes rondes

Fitness, abdos, pilates, yoga, randonnées, les femmes rondes sont actives et veulent le faire savoir. Contrairement aux idées reçues qui laissent penser que les femmes rondes se laissent aller à la paresse et se complaisent dans l’inactivité, la réalité est toute autre. Les femmes fortes ont repris leur destin en main et ont décidé de s’assumer et de prôner la fierté de leurs corps.

This Body is changing the Game by Lane Bryant
La marque Lane Bryant n’hésite pas à mettre en scène des femmes rondes sportives dans ses publicités. Un exemple à suivre pour faire changer les idées reçues !

Fini les complexes imposés par une société qui tente d’imposer des normes de beauté et de pseudo normalité à tous. Aujourd’hui, les femmes s’assument et mettent leurs formes en valeur. L’acceptation de soi est un concept qui prend de l’ampleur et qui parvient à ébranler les diktats. De plus en plus de femmes, mais aussi de célébrités arborent fièrement leurs formes généreuses et ne se privent pas de partager leurs astuces pour développer leur fessier et leur poitrine.

Les tutos montrant comment avoir des fesses rondes et bien sculptées ont un succès fou. On assiste désormais à un changement dans les mentalités qui laisse beaucoup d’espoir quant au futur.

Les régimes, cette psychose pour les femmes rondes

Régime Thonon, soupe au choux, Weight watchers ou encore Dukan, la liste des régimes est longue et non exhaustive. Toutes les femmes rondes ont à un moment ou à un autre opté pour un régime “miracle” censé les aider à se débarrasser de leurs kilos. Certains d’entre eux en plus de causer des carences graves à l’organisme conduisent indubitablement à une reprise de poids quasi immédiate.

régime suivi d'une reprise de poids

Pour les uns, les femmes rondes ne font pas assez d’efforts, laissant de côté les considérations d’ordre médicales et les problèmes psychologiques qui peuvent conduire à un surpoids. Tout le monde n’est pas en mesure de comprendre que prendre du poids n’est pas forcément du à un bon coup de fourchette ou à un manque d’activité physique.

Désormais, la tendance est à l’amour de soi et à l’acceptation de son corps. Une trêve plus que réconfortante dans un monde où les clichés sont souvent impitoyables et où les minorités sont souvent les victimes d’un acharnement sans nom.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire