Covid-19 : les innovations technologiques au service de l’Afrique

En très peu de temps, la Covid-19 a bouleversé le monde. Bien qu’elle ait fait trembler l’économie mondiale, elle a aussi stimulé le domaine de l’innovation technologique dans plusieurs pays, dont les pays africains.

Suite à l’entrée du Coronavirus en Afrique en mars 2020, les ingénieurs africains ont apporté de nombreuses innovations technologiques au secteur de la santé. Ils ont créé des robots, des des dispositifs de contrôle automatique ou encore des applications mobiles… Sur 1000 innovations créées dans le monde pour lutter contre le virus et aider ses victimes, 120 ont vu le jour en Afrique.

Le respire-19 (Nigéria)

Le respire-19 est un respirateur portable. C’est un jeune étudiant en ingénierie de 20 ans du nom d’Usman Dalhatu qui l’a créée. Celui-ci l’a conçu pour aider les personnes souffrant de graves problèmes respiratoires dus à la Covid-19. Le fait qu’il soit portable a permis de faciliter la vie quotidienne et la réhabilitation des malades. De plus, cette invention a permis au gouvernement nigérien de combler le manque de respirateurs dans le pays.

L’E-pass (Ouganda)

L’E-pass est une application mobile de géolocalisation. Ce sont des ingénieurs ougandais qui l’ont développé en partenariat avec l’opérateur mobile MTN et l’Autorité nationale des technologies de l’information (NITA).

Lancement de l'E-pass en Ouganda

Cette application a été créée pour surveiller les déplacements des personnes atteintes de la Covid-19. Elle alerte directement les responsables sanitaires en cas de sortie des patients confinés et surveillés. Celle-ci a largement contribué à réduire la propagation du virus dans le pays.

Le « Dr Car » (Sénégal)

Le « Dr Car » est un robot qui a été inventé par deux étudiants à l’école polytechnique de Thiès, au Sénégal. Il a été conçu pour pouvoir se déplacer tout seul dans les chambres des patients en quarantaine. À l’instar des docteurs et des infirmiers, ce robot est capable d’administrer les médicaments et de distribuer de la nourriture aux malades. Il peut également prendre leur température.

Le robot Dr Car

Le « Dr Car » a permis de réduire considérablement du taux de contamination au Sénégal. Étant multifonctionnel, il a parfaitement su remplacer le personnel soignant.

“Le robot peut avoir une forte contribution sanitaire, mais il permet aussi de montrer à nos dirigeants que nous sommes capables d’innover.”

Un des créateurs du robot

Les portes de désinfection automatique (Rwanda)

Au Rwanda, les établissements publics comprennent des portes de désinfection automatique. Elles ont été installées par les autorités sanitaires afin de diminuer efficacement les risques de contaminations.

Des portes de désinfection automatique au Rwanda pour limiter les contacts

Ces portes intelligentes sont capables de détecter la température corporelle de ceux qui les passent. Au plus grand avantage de tous, ce processus se fait sans contact. Elles sont en plus équipées d’un distributeur de gel hydroalcoolique et de désinfectant. Cette innovation est un moyen de contrôle rapide et contribue aussi à éviter les contacts entre individus.

Le scanner pulmonaire à rayon X en ligne (Tunisie)

Afin de faciliter le travail des médecins, en Tunisie, des ingénieurs ont créé une plateforme de scanner à rayon X en ligne. Elle est encore en cours de conception. Toutefois, les chercheurs de l’Institut national des sciences appliquées et de la technologie de Tunis estiment que les résultats qu’elle donnera seront fiables à 90 %.

Scanner pulmonaire

Pour utiliser ce scanner en ligne, il suffira de télécharger la radiographie du patient suspecté d’être malade sur la plateforme. Le système se chargera ensuite d’y détecter les symptômes d’infection. Simple et plus ou moins efficace, ce scanner en ligne fait entrevoir un avenir meilleur pour le secteur santé en Tunisie, mais aussi de l’Afrique toute entière.

Les PGuards (Tunisie)

Les PGuards ont été lancés en avril 2020, en Tunisie. Ce sont des robots de surveillance qui ont permis de remplacer les forces de l’ordre dans la rue lors du confinement.

En tant que « police », ces robots ont eu pour rôle de vérifier les motifs de sortie des passants. Ces derniers ont été obligés de présenter aux PGuards leurs justificatifs et leur carte d’identité.

Pour mener à bien leur travail de surveillance, ces appareils ont été équipés de caméras à imagerie thermique. Ils ont aussi été dotés et de technologies de détection et de télémétrie par la lumière.

En somme, la mobilisation des ingénieurs africains a été décisive dans la lutte contre la Covid-19 en Afrique. L’utilisation des nouvelles technologies dans le secteur de la santé a énormément été bénéfique à de nombreux pays et surtout aux citoyens du grand continent.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire