Comment créer son entreprise sans argent ?

C’est décidé, cette année, vous créez votre entreprise. Vous avez un bon projet, de la motivation et les compétences pour être un bon chef d’entreprise. Seule ombre au tableau : vous n’avez pas d’argent pour démarrer. Est-ce un frein ?

créer une entreprise sans argent

Créer un business sans argent : mythe ou possibilité ?

Il est tout à fait possible de créer une entreprise sans argent, mais bien entendu, toutes les activités ne se prêtent pas à cette configuration.

Vous pouvez très bien, demain, vous immatriculer en tant que freelance dans le design, devenir graphiste, consultant SEO ou encore rédacteur. Les entreprises de services ne génèrent que peu de frais au démarrage, si ce n’est aucun.

Par contre, il est facile de comprendre qu’il ne va pas être possible d’ouvrir un magasin de prêt à porter sans un minimum d’argent. Il faudrait alors avoir une boutique physique ou même un site en ligne avec un peu de stock.

Si vous comptez exercer de chez vous, alors, oui, vous allez pouvoir commencer sans débourser un centime. Rien ne vous empêchera, par la suite, d’investir un peu de vos bénéfices dans du matériel de meilleure qualité, par exemple ou de diversifier vos services en achetant un véhicule plus neuf etc…

Création d’entreprise sans argent : comment procéder ?

Vous n’avez pas d’argent pour créer, nous venons de voir que cela n’allait pas forcément nuire à votre future entreprise. Par contre, il est impératif, maintenant, que votre activité soit vite rentable. C’est l’idée première de tout futur créateur, non ?

Pour tenter de savoir si votre entreprise va rapidement générer du chiffre, il est souvent nécessaire de faire un business plan. Des structures d’accompagnement peuvent vous aider à en élaborer un. Cette aide peut être quelquefois gratuite, en fonction d’un certain nombre d’heures. N’hésitez pas à poser la question.

Le choix du statut juridique étant particulièrement important, vous devez vous tourner vers un de ceux qui ne nécessite pas d’apport personnel. Le statut de la microentreprise, de la SARL (désormais possible sans apport) ou de la SASU sont donc à favoriser, si votre activité le permet.

Enfin, ce n’est pas parce que vous n’avez pas d’argent qu’il n’est pas possible d’en obtenir Dans un premier temps, vous pouvez parler de votre projet à vos proches. Qui sait, peut-être trouverez-vous une bonne âme pour vous donner ou tout au moins vous prêter une certaine somme.

Une prévisionnel efficace peut quelquefois convaincre une banque de vous accorder un prêt professionnel. Il n’est pourtant pas facile, souvent, d’en obtenir un, sans apport personnel.

C’est là où vous devez faire preuve de pugnacité. Plus vous êtes en capacité d’expliquer le bien-fondé de la création de votre entreprise, de répondre à toutes les questions relatives à son développement potentiel, plus vous êtes susceptible d’être suivi(e).

Et si une banque se montre rétive, cela ne veut pas dire qu’une autre ne sera pas prête à vous accorder la somme dont vous avez besoin pour démarrer votre entreprise.

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance. Passionné par l'innovation et l'entrepreneuriat, je suis curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source...

Laisser un commentaire