Bourse française : ce qu’il faut savoir avant d’investir dans le CAC 40

Vous souhaitez investir dans des actions et la bourse française vous intéresse ? Avant de passer à l’action, il faut bien comprendre le mécanismes du CAC 40 et d’Euronext Paris. Voici tout ce que vous devenez savoir avant de vous lancer dans votre premier investissement !

bourse française de paris cac 40

Euronext Paris : qu’est ce que la Bourse française ?

La Bourse de Paris ou est la bourse de France. Elle a été créée en 1724, bien qu’elle ne s’appelle plus aujourd’hui Bourse de Paris ou Bourse de France, elle s’appelle Euronext Paris et englobe toutes les sociétés cotées en France.

Toutes les Bourses du Monde sont structurées autour d’indices boursiers qui aident à connaître l’évolution des marchés financiers, et structurent également des produits financiers qui aident à investir, comme les Fonds eux-mêmes, les Futures à la Bourse de Paris ou les Options sur le CAC 40. La plupart du temps, vous lisez quelque chose sur la Bourse de Paris, il est fort probable qu’ils se réfèrent à l’évolution de la Bourse de Paris CAC 40. Plus d’informations peuvent être trouvées sur ce site pour investir en bourse.

CAC 40 : le principal indice boursier de la Bourse de Paris

Parler de la Bourse de France ou de la Bourse de Paris, c’est parler du CAC 40, l’indice de référence d’Euronext Paris. Cet indice est une mesure pondérée en fonction de la capitalisation à chaque instant des 40 actions françaises les plus importantes, parmi les 100 actions les plus échangées à la Bourse de Paris.

cac 40 : bourse de paris

La composition de l’indice est sujette à des variations logiques, il existe des sociétés qui peuvent entrer dans l’indice et des sociétés qui peuvent en sortir si elles ne répondent pas aux critères de capitalisation ou de liquidité requis. Si vous remarquez, je n’ai pas parlé de la qualité des entreprises.

Dans un indice comme le CAC 40, il peut y avoir des entreprises qui perdent de l’argent. Aucune entreprise n’est obligée de gagner de l’argent pour être dans un indice, elle doit avoir certains niveaux de liquidité et de capitalisation. C’est pourquoi il est plus intéressant d’acheter des actions individuelles que d’acheter un indice complet.

À mon avis, acheter ou vendre un indice entier a du sens pour spéculer plutôt que pour investir.

Comment investir dans la bourse française ?

Si vous décidez de vous lancer en bourse et d’investir dans des actions françaises, vous pouvez le faire de deux manières, directement ou indirectement.

La voie directe est ce que je recommande sur ce site. Il s’agit d’investir dans des actions françaises individuelles, en profitant des avantages que l’on peut tirer de leur mouvement.

Cependant, les formules indirectes, celles qui achètent un indice complet: les fonds communs de placement indexés et les Etfs indexés, gagnent de plus en plus de followers.

Avec les OPCVM indexés et les Etfs indexés, vous achetez l’intégralité de l’indice, les actions françaises qui sont bonnes et celles qui sont mauvaises.

investir en bourse

VOIR AUSSI : Actions en bourse ou cryptomonnaie : que choisir pour investir ?

Pourquoi investir en bourse qui génère des pertes ?

Si nous pouvons éliminer les sociétés les moins performantes, nous serons en mesure de générer des rendements supérieurs à ceux d’investir dans un indice complet. De plus, les produits qui investissent dans des indices le font proportionnellement à l’indice. Si dans l’indice français, le CAC 40, Danone pèse plus que Michelin, nous aurons acheté plus d’actions Danone que Michelin, même s’il fait moins bien ou perd de l’argent.

Une façon de répliquer l’indice et de gagner plus d’argent que d’investir dans des indices serait d’acheter toutes les actions de la France dans la même proportion. Comme statistiquement prouvé, nous gagnerions plus qu’investir en suivant la composition réelle de l’indice Acheter des actions France, Euronext Paris.

Est-il temps d’acheter des actions françaises ?

Pour reconnaître si c’est le bon moment pour acheter des actions françaises, nous disposons de deux types d’outils, l’analyse fondamentale et l’analyse technique:

  • Avec l’analyse fondamentale, nous reconnaîtrons si l’économie est en croissance, si les entreprises génèrent des profits plus élevés ou si, au contraire, l’économie se contracte ou les entreprises vendent moins et génèrent donc moins de profits, voire des pertes.
  • L’analyse technique tente de connaître l’opinion des acteurs de marché sur les actions françaises dans un titre général ou particulier.

Espérons que les informations ci-dessus donneront un aperçu des investissements sur le marché boursier français.

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance. Passionné par l'innovation et l'entrepreneuriat, je suis curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source...

Laisser un commentaire