Beaujolais Nouveau : pourquoi est-il tant attendu ?

“Le Beaujolais Nouveau est arrivé” ! Dans quelques jours, ce slogan retentira dans les caves et les bistrots pour annoncer l’arrivée de la cuvée la plus attendue de l’année. Le 21 Novembre prochain, les passionnés de vins auront la surprise de découvrir les arômes de ce vin primeur et de pouvoir juger de la qualité de son cépage. Entre critiques et encensement, le Beaujolais Nouveau tente tant bien que mal de se réinventer afin de séduire une nouvelle cible tout en conservant sa place dans le cœur de ses aficionados.

“Nouveau by Beaujolais” : nom plus tendance pour plus de caractère dans la bouteille ?

La bonne vieille appellation “Beaujolais Nouveau” a subi un dépoussiérage dans les normes pour devenir désormais le “Nouveau by Beaujolais”. Un nom plus tendance, plus dans l’air du temps mais surtout plus commercial. Le Beaujolais Nouveau qui a souffert des critiques sur son manque d’intérêt ces dernières années tente un effet de manche pour proposer de nouvelles perspectives de dégustation.

verre-de-vin-trinque

Auras t-on droit cette année à cette persistante saveur de banane qui a parfumé les cuvées de ces dernières années ou au contraire les producteurs auront-ils misé le tout pour le tout pour nous proposer de nouvelles notes fruitées ? Il faut dire que le Beaujolais Nouveau depuis quelques années a essuyé de nombreuses attaques notamment sur les réseaux sociaux. Ce qui est sûr vu le changement de nom amorcé cette année, c’est que la société Inter Beaujolais est consciente que le vin primeur de cette année est attendu au tournant.

Le Beaujolais nouveau, un vin qui se veut convivial

Comme chaque année le troisième jeudi du mois de Novembre, vous aurez la possibilité de déguster le ”Nouveau by Beaujolais” sous toutes ses formes dans les caves partout en France. Des dégustations sont également prévues dans divers endroits pour relayer les saveurs issues de ce cépage Gamay dont les arômes fluctuants sont attendus comme les friandises du père Noël. L’arrivée du Beaujolais Nouveau, c’est un peu le coup d’envoie des festivités de fins d’année qui démarrent sur les chapeaux de roue.

Du fait de son caractère peu chargé en tanin, sa bouche gouleyante et ses arômes de fruits dansants, le Beaujolais Nouveau est l’ami incontournable des réunions entre amis. Cette année encore, des centaines de bouteilles seront débouchées et bues pour le plus grand plaisir des cavistes.

dégustation-beaujolais-nouveau

Hors de question évidemment de le savourer à jeun. Une dégustation de Beaujolais Nouveau qui se respecte s’accompagne immanquablement d’un bon plateau de cochonnailles, de divers fromages et charcuteries et pourquoi pas de châtaignes.

Une “french tradition” qui séduit au delà de nos frontières

Ce jeudi sera donc l’occasion de déboucher une bonne bouteille et de savourer le goût primeur du vin le plus jeune, mais aussi le plus couru de la planète viticole. En effet, avec plus de la moitié de la production qui est exportée chaque année, le Beaujolais Nouveau a su écrire ses lettres de noblesse au delà de nos frontières. Ainsi, les plus excités à l’idée de le savourer dans quelques jours sont les Japonais, les Chinois mais aussi les Américains et quelques uns de nos voisins européens.

Mais encore plus que la saveur, ce qui séduit avec le Beaujolais Nouveau c’est cette élégance et le goût du raffinement à la Française qui fait toujours autant rêver. Ainsi, conscient de cet atout indéniable, le Beaujolais Nouveau s’apprête à déployer de nouvelles armes de séduction massives en s’alliant à la gastronomie. Cette nouvelle tendance appelée Beaujonomie propose de déguster des Beaujolais Nouveau d’exception avec un repas fin pour une expérience gourmande inoubliable.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire