WhatsApp : les ingénieurs repensent son architecture pour le rendre indépendant des smartphones

Pour satisfaire aux attentes de ses utilisateurs, WhatsApp a décidé de repenser son architecture en lançant le bêta d’une nouvelle fonctionnalité. Désormais, celle-ci permettra à l’utilisateur de se servir de l’application sans dépendre de son smartphone.

WhatsApp et appareils compagnons en image

Dans quelque temps, tous ceux qui utilisent WhatsApp n’auront plus besoin de leur smartphone pour se connecter. En fait, cette application préférée des Français va reconsidérer son architecture pour en finir avec sa dépendance au smartphone. La nouvelle fonctionnalité que la filiale de Facebook vient de lancer permettra d’ouvrir WhatsApp sur son téléphone. Mais il pourra surtout autoriser l’accès en simultanée de quatre autres appareils, même si la batterie du téléphone ne marche pas.   

La nouvelle fonctionnalité amène les ingénieurs de Facebook à repenser l’architecture de WhatsApp

Le développement de ce nouveau dispositif a incité les équipes de Facebook à réviser l’architecture de WhatsApp. Pour ce faire, les ingénieurs de Facebook ont étudié de nouveaux systèmes permettant une expérience autonome du programme sur plusieurs appareils. Cependant, la confidentialité et le cryptage de bout en bout seront toujours gardés pour plus de sécurité.

WhatsApp appel groupe en image

« Depuis des années, les gens nous demandent de créer une véritable expérience multi-appareils, qui permettrait d’utiliser WhatsApp sur d’autres appareils, sans avoir besoin d’une connexion smartphone. Aujourd’hui, nous annonçons le lancement d’une version bêta publique, en test limité, pour la nouvelle fonctionnalité multi-appareils de WhatsApp »,

WhatsApp
Smartphone et logo en image

Jusqu’à présent, WhatsApp se sert d’une application pour smartphone afin de centraliser toutes les informations. Ce qui fait que le téléphone est devenu la source de vérité pour toutes les données utilisateur. Toutefois, les autres appareils disposant de l’application assurent seulement le rôle de « miroirs ». Cela signifie que l’on peut voir le reflet de tout ce qui se passe sur le smartphone à travers les autres appareils. D’ici peu, cette réalité va complètement changer, car la nouvelle architecture multi-devices de WhatsApp lève tous ces obstacles.  

WhatsApp révise son architecture pour permettre à chaque appareil d’avoir sa propre clé

À l’heure actuelle, WhatsApp identifie chaque utilisateur grâce à une clé d’identité unique. Or, la nouvelle fonctionnalité permettra à chaque appareil sur lequel l’application est installée de disposer de sa propre clé. En effet, le serveur du géant américain, Facebook, serait capable de faire le lien entre le compte de chaque personne et toutes les identités de leurs appareils. Par exemple, lorsqu’une personne veut envoyer un message, le serveur lui fournit ses clés de liste d’appareils.  

Mark Zuckerberg et Facebook en image

En outre, Facebook a prévu d’étendre les dispositifs de sécurité de WhatsApp. Les utilisateurs pourront ainsi contrôler tous les appareils connectés à leur compte. Les ingénieurs ont également mis en place une technologie qui permettrait de vérifier automatiquement les appareils.

Utilisateur et application WhatsApp en image en image

De plus, les équipes de Facebook ont prévu de maintenir le traditionnel QR code pour associer de nouveaux appareils. Les usagers de WhatsApp ne devraient donc pas tarder à voir tous les appareils compagnons liés à leur compte, ainsi que la date de leur dernière connexion. Par ailleurs, les utilisateurs auront la possibilité de déconnecter leur compte à distance via un smartphone, un PC ou encore une tablette.

En résumé, WhatsApp résoudra les problèmes de connectivité entre les appareils qui perdurent depuis longtemps en décidant de reconsidérer son architecture. En tout cas, cette nouvelle fonctionnalité qui sera bientôt disponible rendra le logiciel encore plus performant et pratique.

À propos de l'auteur

L’écriture constitue l’une des activités qui me permettent de canaliser ma passion, outre la philosophie, le sport et le jeu d’échecs. Dans tout ce que je fais, j’essaie d’atteindre la perfection, tout en sachant que personne ne pourra la rattraper. « Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L’excellence, donc, n’est pas un acte. C’est une habitude. » - Aristote

Laisser un commentaire