Cette vidéo d’un colibri filmé au ralenti est incroyable de beauté

Une vidéo au ralenti publiée par le magazine National Geographic révèle un regard sans précédent sur la vie des colibris. Ce petit oiseau peut faire jusqu’à 200 battements d’ailes par seconde !

Slow motion : le vol stationnaire d’un colibi capturé au ralenti

Les colibris ont été étudiés de manière intensive dans toute l’humanité, car nous savons tous que leurs secrets restent imperceptibles à l’œil nu. Car si les colibris battent en moyenne entre 50 et 60 fois des ailes par seconde, certaines espèces atteindraient 200 battements seconde : un record chez les oiseaux ! Pour suivre ce rythme infernal, le cœur du colibri est surdimensionné : représentant 2,5% de la masse corporelle de l’oiseau, il bat jusqu’à 1200 fois à la minute.

Afin de comprendre leurs petits corps complexes, leurs plumes saturées, leurs battements d’ailes rapides et leur bourdonnement, les recherches ont utilisé de nombreuses technologies pour révéler leurs mystères. Pour tenter de mieux comprendre cette espèce, le photographe Anand Varma a utilisé un appareil photo capable de capturer 3 000 images par seconde afin de pouvoir observer de manière détaillées les activités de cette créature phénoménale.

Cette vidéo à haute vitesse montre donc les mouvements des colibris 100 fois plus lentement que l’œil nu ne peut le voir. Elle révèle ainsi en détail l’incroyable capacité de vol stationnaire du colibri et tous tous ses mystères… Ce qui vous attend est d’une beauté incroyable !

VOIR AUSSI : Vidéo : attaques mortelles de prédateurs en slow motion

Les coulisses d’un tournage surréaliste pour National Geographic

La série d’images et la vidéo d’Anand Varma qu’il a réalisée en collaboration avec l’ornithologue Christopher Clark font partie d’un article sur les colibris du numéro de juillet de National Geographic. La couverture offre un aperçu détaillé de la manière dont ces oiseaux volent, tremblent et boivent au ralenti. La caméra haute vitesse utilisée pour réaliser la vidéo révèle ainsi ce qu’un scientifique du 19ème siècle ne pouvait que deviner.

En ralentissant le temps, les scientifiques en apprennent davantage sur ce qui se passe lorsque la biologie se frotte aux lois de la physique. Il y a des choses que vous ne voyez absolument pas à l’œil nu. Mettez une caméra haute vitesse dessus, et vous vous direz “mince alors, c’est vraiment ce que fait l’oiseau ?”

Christopher Clark, ornithologue
Colibri en vol
La capacité de vol stationnaire du colibri réside dans la quasi-symétrie du mouvement de ses ailes
Les mouvements d'aile du colibri face à un obstacle
Le colibri peut éviter les obstacles en modifiant les coups d’aile
Vol stationnaire du colibri en train de boire
Cette expérience sur un colibri en train de boire illustre à quel point son vol dépend de la perception visuelle de l’oiseau
Expérience sur un colibri
Le colibri plane à l’intérieur d’une chambre spéciale pouvant enregistrer la petite vague de pression générée à chaque battement d’aile
champ visuel du colibri
On pense que les colibris peuvent surveiller la hauteur d’objets se dressant dans leur champ visuel
colibri dans une soufflerie
Laisser les colibris en liberté dans les souffleries permet aux chercheurs de sonder les mécanismes du vol”
pesée du colibri
La pesée du colibri : un oiseau minuscule !
Notez cet article

Recherches courantes : webzine photo...

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

Laisser un commentaire