Poimo : le scooter électrique gonflable et pliable dans un sac

Des chercheurs japonais ont mis au point un tout nouveau moyen de transport innovant. Gonflable, ce scooter électrique se tient dans un sac, prêt à l’usage à tout moment.

poimo-scooter-electrique-gonflable

Le monde de la mobilité n’est pas près de surprendre la masse. Récemment, à l’engin baptisé Poimo, ou Portable and Inflatable Mobility, d’épater le public sur le plan international. Venu tout droit du Japon, il a fait l’objet d’une présentation à la presse dans le cadre de la HRA 2020 Conference, une rencontre axée sur les interactions humain-machine à Hawaï.

Un scooter gonflable frayant une voie vers la mobilité douce

L’association entre les chercheurs Mercari R4D et les étudiants de l’université de Tokyo a donné naissance à ce nouveau scooter gonflable. De nombreux observateurs semblent être persuadés du fait que les Japonais souhaitent ouvrir la porte menant à la mobilité soft grâce à cet engin. Fait en polyuréthane thermoplastique, il exploite la même matière entrant en jeu pour la confection des matelas gonflables. Ce n’est donc pas sans surprise qu’il reprend des caractéristiques semblables à celles de ce produit. Mou, souple, léger et doux, il est vraiment unique en son genre.

À la différence des trottinettes classiques, celle-ci est avantagée par sa forme compacte. Elle défie même les motos pliables lorsqu’il faut parler du rangement. C’est en effet le premier moyen de locomotion privée à pouvoir être placé dans un sac.

Comment fonctionne ce scooter électrique novateur ?

Beaucoup ont tant attendu une alternative au scooter électrique et individuel qui s’avère être plus encombrant. Qui plus est, les motocycles habituels sont généralement lourds. C’est loin d’être le cas du Poimo. Ses 5 parties ne font que 5,5 kg à 7,8 kg. Il va sans dire que cela facilite grandement son transport.

Grâce à la pompe électrique qui est livrée avec cet engin, l’usager peut lui faire prendre sa forme utilisable en un rien de temps. Pour être précis, les chercheurs en question ont confirmé qu’il ne faut que 71 secondes le gonfler.

Ce scooter loge dans son corps un moteur électrique et une batterie. À cela s’ajoutent ses 4 roues qui font de lui un moyen locomotif digne de ce nom. Tandis que son guidon fonctionne avec une commande sans fil dissimulée dans les poignées y afférentes.

Tout le monde attend la commercialisation du Poimo

Le Poimo présenté lors de la conférence susmentionnée n’est bien évidemment qu’un prototype. Tout le monde attend avec impatience sa mise en vente dont la date reste méconnue. D’ici là, des améliorations vont être entreprises. De prime abord, ses deux paires de roues ne sont pas encore arrivées au stade du rangement dans un sac.

Il en va de même pour les autres parties de la trottinette, à savoir, le moteur, le guidon et la batterie. En plus, les ingénieurs comptent réduire son poids davantage, ainsi que sa capacité maximale qui est évaluée à 80 kg aujourd’hui.

En même temps, sa performance en matière de vitesse devrait être connue au fur et à mesure que sa commercialisation approche.

À propos de l'auteur

Avatar

Philosophe@Conscience. "Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L'excellence, donc, n'est pas un acte. C'est une habitude." Aristote

Laisser un commentaire