Le meilleur de la POP culture

Les matières premières : un marché sur le rebond en 2017

Si 2015 a été décrite comme l’année de la volatilité sur les marchés financiers, 2017 pourrait bien devenir celle de la renaissance pour certaines valeurs. Les matières premières avaient enregistré des chutes historiques en 2015 et début 2016, mais on constate depuis la fin de l’année dernière un rebond prometteur et bienvenu.

matières premières

L’investissement dans les matières premières en 2017

Le groupe financier Goldman Sachs en tête, les organisations de gestion de portefeuilles penchent aujourd’hui vers les matières premières (dites commodities en anglais), avançant à titre d’argument le programme d’investissement de masse dans l’infrastructure proposé par le président américain Donald Trump, lequel a notamment reçu l’appui de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Économique. A l’étude du Dow Jones qui est le plus vieil indice boursier au monde et qui représente 30 des plus importantes entreprises américaines, il est donc assez clair que les matières premières représentent un bon investissement en 2017.

Selon l’OCDE, les développements infrastructurels prévu par les États-Unis favoriseront des investissements et une fiscalité avantageuse pour l’Europe. Rien d’original, me direz-vous, puisqu’on assiste d’ores et déjà à une importante augmentation de la demande mondiale due à une forte expansion des pays industrialisés d’Asie de l’est, la Chine en tête, à un moment où les réserves sont de plus en plus menacées, favorisant une augmentation des prix. Un scénario quasiment parfait.

Voici quelques-uns des avantages cités en faveur de l’investissement dans les matières premières :

  • Ces valeurs évoluent de manière indépendante et constituent ainsi une excellente solution pour diversifier votre portefeuille et réduire votre niveau de risque.
  • Les taux sont actuellement extrêmement prometteurs. On peut aujourd’hui profiter de spreads ultra compétitifs sur des marchés comme le pétrole ou l’or.
  • La stabilité des matières premières les rend moins sensibles aux cours de l’inflation : un autre argument auquel seront attachés nos investisseurs les moins favorables au risque.

Investir dans les matières premières, certes, mais lesquelles, demandera-t-on ?

  • On a suggéré que le soutien évident qu’apporte ouvertement le président Trump aux grands noms de l’énergie, et en particulier du pétrole, font de l’or noir un bon placement.
  • Considérez également le gaz naturel. Cette énergie dite « fossile » est la troisième la plus utilisée au monde après le pétrole et le charbon, et on lui attribue généralement une tendance à voir sa valeur influencée par les cours du pétrole.
  • Les métaux précieux et notamment l’or restent encore et toujours un investissement à moindre risque compte tenu de l’excellent rendement qu’ils représentent. Non seulement l’or devient une denrée de plus en plus rare et cependant encore très recherchée (non seulement par les bijoutiers mais, de plus en plus, par les industriels), mais il est aujourd’hui tout à fait possible d’investir dans l’or sans pour autant devoir stocker d’or physique, par le biais de banques en lignes.
  • Enfin, les matières premières agricoles sont sujettes à une demande croissante parfaitement représentatives de l’augmentation de la population. On prévoit d’ailleurs que l’offre ne suffira bientôt plus à la demande, entraînant inévitablement une hausse des prix. Notre choix ? Le café, qui fait partie des valeurs les plus actives sur l’ensemble des marchés.

Alors, si l’heure est venue d’investir dans un portefeuille moins risqué et plus prometteur, songez que ce n’est pas par hasard si les brokers et courtiers en bourse sont de plus en plus nombreux à encourager leurs clients à trader sur les marches des matières premières.

Les matières premières : un marché sur le rebond en 2017
Notez cet article

À propos de l'auteur

Flow

Fan de vitesse, d'adrénaline, de sensations fortes et un peu geek sur les bords aussi !

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :