Comment se débarrasser d’un pervers narcissique ?

Le pervers narcissique est une personne qui éprouve un besoin exacerbé de se sentir exister en rabaissant sa victime. Pour œuvrer dans ce sens, il manipule ses proches sans aucune empathie. Si vous êtes en lien étroit avec une telle personne : ami, conjoint, collègue, il est souvent très délicat de s’en débarrasser. Voici les 3 grandes étapes à suivre pour se libérer d’un pervers narcissique.

Comment se libérer d'un pervers narcissique ?

1. Repérer le processus de manipulation

La première étape consiste à reconnaître le bourreau. Pour cela, restez dans l’observation et à l’écoute de vos ressentis, car voici comment opère un pervers narcissique :

Il recherche la confiance de sa victime pour la détruire plus facilement. Pour cela, il va d’abord se présenter comme une véritable oreille à ses problèmes, ses doutes et ses faiblesses afin de s’en servir. Il l’idéalisera également en la complimentant sans arrêt.
Une fois sa confiance acquise, le malade mental passera à l’étape de la destruction psychologique par de multiples stratagèmes comme le chantage affectif. Il peut commencer par des critiques sur la personnalité ou le physique de sa proie. Celle-ci se retrouve un peu désorientée, mais ne le réalise pas immédiatement. D’autant plus qu’elle ne remettra pas en question le sadique. C’est ainsi que le pervers narcissique réussira progressivement à exercer son emprise tout en s’assurant de ne pas se faire démasquer par son entourage.

2. Accepter l’impossible pour se libérer d’un pervers narcissique

Lorsque la victime prend conscience de la réalité douloureuse qu’elle vit, sa première réaction consiste souvent à changer son partenaire pour sauver le couple. Cependant, il n’est pas envisageable de négocier avec un individu dans ce cas pathologique. Oubliez l’espoir qu’il pourra guérir parce que l’échec est inévitable. En effet, ce ne sont pas de simples symptômes, mais c’est toute une structure de la personnalité qui l’habite. D’ailleurs, ces terroristes du psychisme ne consultent pas. Si quelques rares malades prennent rendez-vous, c’est uniquement une fourberie. Ils souhaitent simplement démontrer une fausse volonté de s’améliorer pour duper l’entourage. Aussi, ne tentez pas de le comprendre ni de vous faire comprendre, puisqu’il n’admettra jamais ses torts. Lâchez prise et acceptez simplement sans culpabilité ni honte, que la personne est ainsi.

3. Rompre pour se défaire d’une relation toxique

Même si vous vous retrouvez absolument dépendante de votre prédateur et que vous éprouviez de la peur (ce qui semble parfaitement compréhensible), la solution idéale reste la rupture sur le champ. En effet, l’éloignement correspond à votre unique chance de survie ! Il est extrêmement difficile d’agir ainsi lorsqu’on est sous l’emprise d’un manipulateur psychologique, mais il n’y a pas d’autre choix possible. Car si vous persistez, cette personne dangereuse renforcera ses menaces et pourra totalement vous détruire. Rompez tout contact. Ne répondez ni à ses messages ni à ses appels. Ne prenez pas le risque de vous faire piéger de nouveau ! En revanche, plutôt que de tenter quelque vengeance, consacrez-vous entièrement à vous : faites le point sur la situation puis reconstruisez-vous.

Dans toutes ces étapes pour surmonter une relation toxique, il est primordial de partager ses sentiments auprès de votre entourage familial et amical. Bien plus, si ce combat suscite trop de souffrance, orientez-vous vers la thérapie brève ou la psychanalyse.

À propos de l'auteur

Catherine Luconthe

Rédactrice Web, transportée par le développement personnel, la nature, l'enfance et les sciences.

Laisser un commentaire