Comment créer un jardin zen ?

Vous souhaitez disposer d’un paysage spirituel qui s’inspire des croyances orientales ? Le jardin zen est la forme miniature d’un jardin japonais que vous pouvez mettre en place. Comment faire un jardin zen ?

Ce qu’il faut savoir : les 4 éléments d’un jardin zen

1. Le minéral

Le minéral est un élément indispensable dans un espace de méditation. Le sable ou les graviers sont alors utilisés pour symboliser la mer. Les pierres et les rochers sont quant à elles, disposés afin de représenter les montagnes et les îles.

2. L’énergie

L’entrée au jardin principal est étroite et cloisonnée pour guider le visiteur au cœur de l’espace spirituel. Ce passage est alors volontairement taillé de manière à laisser l’énergie circuler librement et permettre un parterre fluide et zen vers l’antre de la sérénité.

3. La végétation

La végétation est fondamentale dans le jardin zen. Elle crée un tableau aux couleurs et aux formes changeantes au gré des saisons. Ainsi, arbustes, fleurs, plantes offrent un nouveau spectacle au fil de son évolution.

4. L’eau

Selon la tradition bouddhiste, l’eau, élément fondamental de la vie, symbolise la pureté. Elle s’harmonise avec la verdure pour éveiller tous nos sens. Un étang ou un bassin représente alors les lacs ou les rivières.

Comment faire son jardin zen ?

L’emplacement idéal

Jardin zen intégré à son jardin classique

Le jardin zen doit représenter un lieu d’apaisement. Ce sera votre coin de refuge pour retrouver la paix intérieure. Il est donc indispensable de choisir un endroit propice pour son aménagement. Celui-ci peut être intégré ou caché dans votre jardin classique, ou dans un patio, derrière une vitre. Il faudra également que l’emplacement soit propre.

La décoration

Choisir des plantes adaptées au jardin zen

Du bambou et des galets dans un jardin zen

Les plantes d’inspiration japonaise sont :

  • le lotus, symbole du passage du sommeil à l’éveil,
  • l’érable pour ses couleurs ;
  • le bambou qui invite à l’élévation spirituelle ;
  • le pin, emblème de la longévité ;
  • etc.

Privilégier des décors naturels

Visez la simplicité en évitant tout encombrement de meubles ou de figurines extérieures. Cela ne vous empêche pas d’opter pour une statue zen tel le bouddha. Néanmoins, restez concentré sur l’esprit de la nature. Pour cette raison, bannissez les matériaux synthétiques comme des rochers en résine. Préférez ainsi le naturel même s’il n’est pas durable, car l’éphémère constitue l’essence d’un jardin zen.

A VOIR AUSSI : Feng shui : harmonisez votre lieu de vie, votre corps et votre esprit

Comment aménager son jardin et l’entretenir ?

Entretenir un jardin zen

Sobriété et élégance

Votre jardin doit dégager de la sobriété et de l’élégance. Aussi, il est important de choisir les formes de vos plantes pour créer cette harmonie. Vous devez intentionnellement planter vos arbres en biais pour rappeler leur croissance naturelle en forêt. Travaillez ainsi la perspective. En effet mis en arrière-plan, la végétation donnent l’illusion d’une vue lointaine quand les tracés sur le sable ou les graviers évoquent les vagues.

Comment entretenir son jardin zen ?

Le sol doit toujours rester très propre et épuré. Pour cela :

  • nettoyez toutes les feuilles mortes et supprimez toutes les mauvaises herbes ;
  • Ratissez au moins une fois par semaine pour conserver un bel aspect minéral. Effectuez-le de l’extérieur pour éviter de laisser des empreintes de pas.
  • Arrosez et taillez régulièrement et soigneusement les plantes pour maintenir la beauté de leur forme.

Avec ces aménagements, vous détenez votre espace de méditation pour vous ressourcer. Inspirez-vous également des règles de vie du Dalaï-Lama pour vivre plus sereinement.

À propos de l'auteur

Catherine Luconthe

Rédactrice Web, transportée par le développement personnel, la nature, l'enfance et les sciences.

Laisser un commentaire