Pourquoi tout le monde parle de Cloud Gaming ? La révolution du jeu vidéo !

Si vous vous intéressez un minimum à l’actualité des jeux vidéo, vous avez forcément entendu parler du Cloud Gaming. Ce principe de console dématérialisée dans le cloud est en train de révolutionner l’industrie du jeu vidéo. Faisons le point sur une technologie en pleine expansion !

Cloud Gaming : la révolution du jeu vidéo

En quoi le Cloud Gaming est différent des jeux vidéo classiques ?

Cette technologie promet ni plus ni moins de pouvoir faire tourner n’importe quel jeu récent sur tous vos appareils connectés et sans avoir besoin d’une console. Est-ce de la sorcellerie ? Presque ! Mais dans le cas du Cloud Gaming, la magie s’opère dans des Data Centers qui se chargent de tous les calculs pour faire fonctionner ces jeux en qualité maximale et en 60 images par seconde. Ces serveurs s’occupent ensuite tout simplement de streamer le retour vidéo directement sur votre appareil connecté, à la manière d’un live sur Twitch, par exemple.

Sommes-nous définitivement entrés dans l’ère du Game As Service ?

Si vous avez suivi le dernier salon E3 dédié au jeu vidéo, vous n’êtes très certainement pas passé à côté du Cloud Gaming… En effet, Google a annoncé il n’y a pas si longtemps la sortie prochaine de sa plateforme dédiée au jeu dans les nuages, Stadia, tandis que Microsoft s’apprête à sortir d’ici Octobre une bêta fermée pour son propre service de Cloud Gaming, le xCloud. Pendant ce temps, Sony propose déjà depuis plusieurs années sa propre formule, le Playstation Now, vous permettant de jouer aux derniers jeux sortis sur PS4 directement depuis votre PC.

Finalement, seul Nintendo semble ne pas avoir complètement mis un pied dans la course au Cloud Gaming, excepté son partenariat avec Ubisoft pour proposer la possibilité de jouer à Assassin’s Creed Odyssey directement depuis la Switch, exclusivement pour les joueurs japonais ou utilisant un VPN (si vous vous demandez « C’est quoi un VPN ? », ExpressVPN a justement rédigé un excellent article sur le sujet). D’ailleurs, puisque l’on parle d’Ubisoft, l’entreprise d’Yves Guillemot a d’ores et déjà annoncé un partenariat avec Google pour proposer son service UPlay+ sur Stadia.

cloud gaming : Game As Service

Quelle est la différence entre Cloud Gaming et le Cloud Computing ?

La différence principale entre le Cloud Gaming et le Cloud Computing relève de l’utilisation finale du service. Dans le cas du Cloud Gaming, comme sur Stadia par exemple, vous avez accès à une plateforme spécialisée dans le jeu, proposant éventuellement quelques services multimédias (la lecture de vidéos sur YouTube, ou une application Netflix par exemple) mais dont le catalogue est restreint par le choix du fournisseur de service. Impossible de jouer à une exclusivité Playstation sur Stadia, et n’imaginez pas pouvoir lancer le prochain Halo sur Playstation Now.

Le Cloud Computing, quant à lui offre une véritable interface de bureau, puisqu’il s’agît pour le coup d’un véritable ordinateur hébergé dans le Cloud. L’un des principaux acteurs du marché, Shadow, vous permet par exemple d’accéder à une machine virtuelle fonctionnant sous Windows 10, et disposant d’une configuration boostée aux hormones. L’intérêt du Cloud Computing est qu’il ne se limite pas qu’au jeu, et qu’il permet par exemple aux créatifs de lancer des applications normalement très gourmande en ressources, comme un logiciel de modélisation 3D ou encore un programme de retouche vidéo.

Les contraintes techniques qui freinent l’expansion du Cloud Gaming

Forcément, qui dit streaming vidéo implique une connexion internet stable, mais dans le cas du Cloud Gaming diffusant du contenu en 4k, 60 images par seconde et devant en plus prendre en compte vos actions, il vous faudra avoir accès à un débit suffisant pour avoir une expérience de jeu satisfaisante. Et c’est là la principale barrière que risque de rencontrer cette nouvelle technologie, puisque nécessitant un débit minimum de 10 Mbit/s pour pouvoir être utilisée correctement. Cela implique donc d’avoir accès à une connexion par fibre optique, ce qui n’est pas encore démocratisé partout, et qui risque pour l’instant de limiter ce service aux métropoles.

débit internet par fibre

De la même manière, pour avoir un temps de latence agréable, il faudra avoir un Data Center relativement proche de chez soi. Pour des géants comme Google ou Microsoft, le souci ne se posera pas outre-mesure, ces derniers possédants des serveurs presque partout dans le monde, mais cela risque de freiner grandement les entreprises plus modestes, comme Shadow, ou d’hypothétiques concurrents qui voudraient se lancer dans la course.

Quels sont les impacts futurs de la démocratisation du Coud Gaming ?

Le Cloud Gaming est une technologie qui va très certainement bouleverser notre rapport au jeu vidéo, permettant à n’importe qui d’avoir accès aux derniers jeux du moment sans avoir à débourser une fortune pour un PC surpuissant ou une console dernier cri. Cela risque cependant de sonner le glas des magasins spécialisés, qui déjà fortement touchés par la vague du jeu dématérialisé, risquent cette fois de devoir se concentrer uniquement sur de la vente de produits dérivés et de périphériques.

En attendant, c’est sûr que l’idée de pouvoir faire tourner à terme un jeu comme Cyberpunk 2077 sur son téléphone directement depuis son lit risque d’en faire rêver plus d’un ! Et vous, que pensez-vous de l’arrivée du Cloud Gaming ?

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance, j’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source... Curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. Je suis aussi fan d'adrénaline, comme dirait Wolf : "C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes" !

Laisser un commentaire