L’audio digital, une révolution du podcast vu par des professionnels à l’Innov Audio 2020

À l’occasion de l’Innov Audio 2020, des professionnels de l’audio digital se sont exprimés sur le présent et l’avenir du podcast. Retour sur cet événement !

Le podcast : un média durable qui a de l’avenir

INNOV AUDIO 2020

Le podcast et tout l’univers de l’audio digital est très jeune et en est à son début pour les utilisateurs et en termes de markéting. Il n’empêche que le podcast semble être un média durable dans le temps, une sorte d’évolution naturelle de la radio et des contenus web.

À l’Innov Audio 2020, la troisième édition, était invité l’Australien James Cridland, rédacteur en chef de Podnews au caractère bien trempé. Pour lui, le podcast intervient dans l’histoire comme une innovation que n’avait pas vu Kelvin, “Radio has no future”. Cridland recentre le débat et met en avant le fait que la radio elle-même n’a eu de cesse d’évoluer jusque dans nos voitures puis dans nos poches puis dans nos portables, devenant de plus en plus pratique pour les utilisateurs et s’adaptant à leurs nouveaux besoins. La première radio à avoir mis sur le tapis le podcast était d’ailleurs Virgin Radio et aujourd’hui 75 % des Français écoutent la radio su la FM et sur internet !

Un média audio qui peut être lu partout, à tout moment, qui peut être réécouté, écouté plus tard, suivant la logique du replay ou du streaming tout simplement. C’est un formidable atout pour la plateforme ou le site qui héberge un podcast natif puisque celui-ci lui permet d’avoir du contenu intemporel et qui répond aux demandes de nouveaux utilisateurs entre 18 et 35 ans pour la plupart : des contenus illimités et intéressants, téléchargeables ou disponibles partout.

Jérémy Parola, directeur des activités numériques de Reworld Media, précise que cette effervescence pour le podcast audio est à comparé avec les podcasts et vidéos YouTube qui ont fait un vrai boom sur la toile. L’audience aime pouvoir mettre en favoris des contenus, y revenir plus tard, regarder et écouter en boucle, à tout moment, dans les transports et surtout pouvoir retrouver le contenus des années plus tard. Le point fort de l’audio digital selon lui est donc la notion de permanence et d’indélébilité sur le net. C’est pourquoi il développe lui-même un média allant vers l’auditeur en intégrant un podcast à l’intérieur même d’un contenu éditorial.

Tous s’y mettent, Facebook propose des podcasts, les grands groupes tels que Sud Ouest s’y mettent également à coup de pratiquement 120 podcasts depuis 2019. Beaucoup de sites intègrent d’ailleurs des pages dédiées au podcasts pour leurs utilisateurs.

Le podcast : un média rentable ?

INNOV AUDIO 2020

Pour le moment, le podcast est rentable mais pour certaines personnes. Pour certains, il l’est à long terme en mesurant les finances au plus loin. Joël Ronez de BingeAudio nous apprend que le podcast, par exemple, n’a pas le droit de bénéficier de l’aide à la presse ni de l’aide à la création d’un point de vue législatif.

Pour Xavier Filliol, Co-président de la commission audio digital du GESTE, les podcasts natifs devraient être rémunérés en fonction du podcast, de la part de la musique, des droits d’auteur. Chaque spécificité du reporting doit être pris en compte par les sociétés d’auteurs car c’est une activité qui a de l’avenir mais qui est en création.

Michael Bourguignon de La Dépêche du Midi nous parle de liberté pour les journalistes et de fidélisation pour l’auditeur. Ils ont testé le format et se sont rendu compte que le format audio était plus simple que le format vidéo à faire, c’est moins stressant que d’être filmé, moins de scénarisation, et surtout on peut le faire seul ! Les journalistes n’ont pas de limite de temps, ils peuvent prendre le temps d’expliquer et d’être complet. C’est une marque de liberté. On peut donc avec ce format oser faire beaucoup de contenus intuitif. En plus dans le cas de groupe locaux, la signature vocale permet de créer une communauté pour les utilisateurs qui écoutent. Ce qui permet d’accroitre l’audience et de la diversifier.

VOIR AUSSI : Les 17 meilleurs podcasts féministes en français de 2020

Le podcast : un créateur d’écosystème

INNOV AUDIO 2020

Un podcasteur construit une communauté d’après Yann Thébault, directeur de Acast France. Faire en sorte que les auditeurs se sentent compris, apprennent quelque chose et puissent échanger, c’est tout un art. C’est pourquoi un podcast est d’ailleurs durable, il se transforme en écosystème qui évolue sans cesse.

Pour Marie Renoir-Couteau, la présidente de Lagardère Publicité News, il faut surtout créer une proximité entre le producteur et les annonceurs. Il y a encore de la pédagogie à exercer pour qu’un annonceur décide de débourser 10k dans un projet aussi jeune que l’audio digital. Les gens seront toujours mobiles et demanderont du podcast, nous avons presque tous des smartphones en France, à raison de 98 % des jeunes entre 18 et 24 ans qui en possèdent un.

Revivre l’événement Innov Audio 2020.

À propos de l'auteur

Avatar

Musique, littérature, jeux vidéos, cinéma, toute la culture pop trashy sans complexes !

Laisser un commentaire