Glaïeuls et dahlias : nos conseils pour cultiver ces fleurs de jardin tendance

Les glaïeuls et dahlias sont des plantes bulbeuses aux couleurs éclatantes très tendance dans nos jardins. Voici nos conseils pour bien les planter et cultiver !

Glaïeuls et dahlias : fleurs de jardin

Si l’évocation des fleurs fait spontanément penser au printemps, l’été compte lui aussi d’innombrables spécimens splendides qui resplendissent de mille couleurs, de juin à septembre. Parmi eux, les magnifiques glaïeuls et dahlias, toutes deux plantes bulbeuses que leur générosité de couleurs a imposé depuis leurs premières apparitions dans les jardins occidentaux.

Ils requièrent que l’on réponde à leurs, somme toute, modestes exigences afin de resplendir de tous leurs éclats durant leurs périodes de floraison.

Le glaïeul : plante majestueuse aux fleurs colorées

Le glaïeul compte de nombreuses variétés couramment cultivées qui fleurissent de juin à septembre. Appréciant les sols frais, légers ou sablonneux, il réclame une exposition plein soleil, bien à l’abri du vent.

Glaieuls

Le bulbe du glaïeul, dont la taille varie selon les espèces, se plante de façon échelonnée de fin mars à juillet à dix centimètres de profondeur et vingt centimètres de distance. De fréquents arrosages au pied lui sont nécessaires ainsi qu’un apport régulier d’engrais.

Il est souhaitable de munir la lourde tige du glaïeul d’un tuteur discret qui lui évitera de pencher ou de se casser sous l’action du vent ou de la pluie. 

Non rustique, le bulbe de glaïeul, craignant le froid et l’excès d’humidité, doit être arraché une fois les fleurs et les tiges desséchées, et stocké au frais et au sec dans une caisse de sable ou de tourbe durant l’hiver.

Plante majestueuse aux fleurs généreuses et colorées, le glaïeul permet la formation de somptueux massifs et, par sa très belle tenue, règne dans les compositions florales.

VOIR AUSSI : Roses éternelles : tout savoir sur la plus belle des fleurs stabilisées

Le dahlia : une autre plante “bulbeuse” facile d’entretien

Le dahlia, de culture facile, pousse, selon ses variétés, de vingt centimètres à deux mètres et fleurit de fin juillet jusqu’aux premières gelées. A l’inverse du glaïeul, le dahlia apprécie les sols lourds et argileux mais exige aussi une exposition plein soleil.

dahlias

La plantation du bulbe de dahlia s’effectue entre fin avril et début mai en le plaçant de dix à quinze centimètres de profondeur et en respectant, entre chaque bulbe, une distance de cinquante centimètres à un mètre, selon la hauteur attendue de la plante. Il est bon d’accompagner la plantation d’un peu de fumure et d’apporter ensuite un peu d’engrais durant la croissance. Pucerons et limaces sont friands du dahlia, il est donc sage de le protéger de leurs attaques.

Une coupe des tiges secondaires et des premiers boutons permettra d’obtenir de plus grosses fleurs. Tout comme le bulbe de glaïeul, le bulbe de dahlia doit hiverner hors sol, au frais et au sec.

Un peu exigeants, les rois du jardin en été, glaïeuls et dahlias, récompensent largement par leur beauté, les petites contraintes qu’ils nécessitent.

À propos de l'auteur

Marine

Passionnée par l'art dans toutes ses formes et surtout la photographie, mais aussi plein d'autres choses... Comme dirait Léo, "la curiosité de la vie dans tous ses aspects est, je pense, le secret des grands créatifs" !

Laisser un commentaire