Qu’est-ce que l’Ethereum (ETH) ? La blockchain la plus prometteuse après le Bitcoin

Vous avez envie d’investir dans les cryptomonnaies mais vous ne savez pas laquelle choisir ? Après le Bitcoin, la blockchain le plus fiable est celle de l’Ethereum (ETH). Présentation de ce protocole d’échanges décentralisés d’avenir !

Ethereum (ETH) La blockchain

L’Ethereum est la star des crypto monnaies qui vient juste après le bitcoin et qui constitue la blockchain la plus prometteuse en dehors de ce dernier. Sa puissante capitalisation boursière attire de plus en plus les investisseurs dans ce réseau. Également connue sous le libellé ETH, cette technologie connaît de plus en plus du succès sur le marché financier. En dépit de cela, certains ne comprennent toujours pas le fonctionnement de ce système de blockchain innovateur. Voici un guide qui vous permet de tout savoir sur l’Ethereum.

L’Ethereum, c’est quoi ?

Si on le définit de manière simple, l’Ethereum est une plateforme logicielle ouverte qui se base sur la technologie blockchain. Celle-ci permet aux développeurs de procéder à la création et au déploiement des applications centralisées. Elle facilite ainsi la création des applications décentralisées pour divers secteurs : le cloud computing, l’immobilier, la finance, l’assurance, etc.

L’Ethereum est considéré par ses fabricants comme le premier véritable ordinateur mondial permettant la conception d’applications décentralisées. Cette plateforme logicielle dispose d’ailleurs de sa propre cryptomonnaie dénommée Ether (ETH) dont le rôle est double : rémunérer les personnes (mineurs) qui servent de nœud au réseau et rétribuer les personnes œuvrant directement sur la plateforme. C’est aujourd’hui l’une des principales cryptomonnaies alternatives au Bitcoin.

Ethereum : origines et création

Avant l’apparition d’Ethereum, les opérations effectuées par les applications blockchain étaient très limitées. Certaines crypto monnaies comme le bitcoin n’ont été conçues que pour servir de monnaies numériques peer-to-peer. Il était alors difficile pour les développeurs de concevoir l’ensemble des fonctions d’un bitcoin et des autres applications, car cela prenait énormément de temps. De même, ils avaient du mal à concevoir une nouvelle application blockchain et une nouvelle plateforme.

Ayant pris conscience de ces difficultés auxquels faisaient face les développeurs, Vitalik Buterin a décidé de mettre en place une nouvelle approche. C’est ainsi qu’il publie en 2013 un livre blanc sur le sujet puis se consacre totalement au projet en 2014. La plateforme blockchain Ethereum voit le jour avec un financement participatif de 30 000 bitcoins et son lancement se fait en fin juillet 2015.

La grande innovation de l’Ethereum repose sur une machine virtuelle qui permet l’exécution de tous types de programmes, quel que soit le langage utilisé avec suffisamment de mémoire et de temps. Cette machine simplifie le processus de création d’applications blockchain et le rend plus efficace.

Fonctionnement de la blockchain Ethereum

L’Ethereum utilise la technologie blockchain tout comme le bitcoin. Son fonctionnement peut être assimilé à un réseau d’ordinateurs régulé par la technologie blockchain qui facilite la gestion des paiements. De ce fait, le protocole ETH permet la réalisation des contracts intelligents qui ne sont ni contrôlés, ni censurés par des tiers. L’objectif de ces logiciels est d’assurer l’automatisation des transactions de la blockchain et d’éliminer ainsi l’exécution manuelle des trades.

Tout comme les autres crypto monnaies, l’Ether peut être utilisé pour le minage, le trading ou le stockage dans le portefeuille tout comme il peut faire l’objet d’échange. Il est possible de l’acheter pour le revendre sur le marché financier afin d’obtenir des profits.

Une blockchain basée sur le “Proof-of-Work”

La blockchain désigne un registre public qu’on met régulièrement à jour et qui empêche les fausses transactions sans l’intervention d’une banque. Elle est considérée comme une technologie de stockage et peut être assimilée à un livre comptable public que personne ne peut falsifier. Elle se charge de la sauvegarde des transactions effectuées en Ethereum. Les échanges sont validés par les mineurs via le « Proof-of-Work » pour la résolution de toutes les problématiques liées aux algorithmes.

proof of work blockchain ethereum

Grâce au réseau peer-to-peer, les utilisateurs de la blockchain Ethereum doivent pouvoir procéder à la vérification des opérations vers leur portefeuille. En parallèle, plusieurs ordinateurs sont chargés de la sauvegarde de l’état actuel de la blockchain.

Les nœuds de réseau collaborent, assurent la sécurité de la blockchain et se chargent de la production d’un algorithme consensuel. La blockchain désigne ainsi une base de données permettant de garantir la traçabilité de la plateforme Ethereum.

Les smart contracts au cœur de L’Ethereum

Ce sont des programmes autonomes qui, lors de leur démarrage, sont chargés de l’exécution automatique des conditions préalablement définies. Le smart contract est ainsi un mécanisme informatique se servant de la technologie des contrats intelligents pour éliminer les services d’entiercement et les intermédiaires dans la blockchain Ethereum.

smart contracts Ethereum

Ainsi, la technologie Smart Contract permet d’effectuer des transactions crédibles sans l’intervention d’un tiers. Son intégration dans la blockchain permet de rendre les termes du contrat non modifiables.

VOIR AUSSI : Actions en bourse ou cryptomonnaie : que choisir pour investir en 2020 ?

Comment acheter des devises virtuelles en Ether ?

Il est possible d’acheter ethereum ou de l’échanger contre des monnaies classiques (euro) ou d’autres crypto monnaies. Vous pouvez acheter de l’Ethereum sur les plateformes de trading ou sur les plateformes d’échanges directs de crypto monnaies.

acheter de lethereum

L’Ethereum fonctionne de manière simple sur les plateformes d’échange : il suffit de renseigner certaines de vos données personnelles afin que la plateforme puisse procéder à la vérification de votre identité. Par la suite, le souscripteur choisit le mode de dépôt qui lui convient le mieux : carte de crédit, virement bancaire, PayPal, virement SEPA, Skrill…tout en définissant sa devise. Une fois que le dépôt est validé, celui-ci pourra acheter l’Ethereum.

Il est conseillé de bien choisir sa plateforme d’achat d’Ethereum en se penchant sur certains critères de fiabilité et de sécurité. Pour ne pas vous tromper, le mieux est de consulter les avis sur Internet. Ne faites pas l’erreur de choisir une plateforme pour une offre de bienvenue alléchante qui cache souvent des frais cachés ultérieurs. Vous pouvez par exemple consulter www.litebit.eu/fr, l’un des meilleurs courtier crypto 2020.

Que peut-on faire avec la cryptomonnaie Ether (ETH) ?

Alors que le bitcoin avait pour but de décentraliser la monnaie, l’Ethereum vise à élargir le champ d’action. À cet effet, le livre blanc publié en 2013 par le fondateur de l’Ethereum évoque les différentes applications envisageables : transactions bancaires, flux de données, prévision du marché, contrats d’assurance, système d’identité et d’e-réputation.

Les applications décentralisées qui y sont développées sont autonomes, sécurisées et de type open source. La blockchain est partagée par l’ensemble des applications du réseau d’Ethereum qui sont faciles à mettre en œuvre.

Quelle est la différence entre le bitcoin et l’Ethereum ?

Au niveau de la blockchain Ethereum, il ne s’agit pas de miner pour avoir des éthers. L’idée ici pour les utilisateurs est de travailler pour gagner des Ethers. Alors que la blockchain est utilisée par le bitcoin pour faire le suivi des propriétaires de bitcoin, L’Ethereum utilise cette technologie pour l’exécution de la quasi-totalité des applications décentralisées.

bitcoin vs ethereum

D’après Vitalik Buterin, créateur de L’Ethereum, la blockchain de bitcoin est développée uniquement pour des applications monétaires tandis que L’Ethereum permet le développement de tout type d’application.

L’Ethereum n’est donc pas un concurrent frontal du bitcoin, car les technologies blockchain sont utilisées de manière différente et donc leurs usages peuvent être complémentaires.

Vous l’aurez compris, les idéologies sont différentes : le bitcoin est centré sur le domaine monétaire alors que l’idéologie de L’Ethereum prône pour la création d’un nouveau web beaucoup plus décentralisé.

À propos de l'auteur

Florent

Geek autoproclamé depuis ma naissance. Passionné par l'innovation et l'entrepreneuriat, je suis curieux et toujours à la recherche de nouvelles idées et inspirations. J’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source...

Laisser un commentaire