Voyage : 10 recettes de cuisine parmi les plus incroyables au monde

La gastronomie est l’une des raisons principales pour lesquelles les gens aiment voyager et découvrir d’autres cultures. De par le monde, il existe autant de traditions culinaires que de pays. Des plus étonnantes et savoureuses aux plus surprenantes et peu ragoûtantes, vous serez étonnés de découvrir à quel point la culture peu être différente d’une frontière à l’autre.

repas-étranges

Si vous avez faim et que vous espérez vous régaler de plats exotiques, cet article aura vite fait de vous couper l’appétit. Partons tout de suite en quête d’aventures dans nos assiettes.

1 – Chine : les œufs de 100 ans

Rien que le nom de ce mets devrait vous édifier sur son aspect peu ordinaire. Il vous faudra faire preuve de beaucoup de courage pour oser goûter à cette spécialité chinoise. Les œufs de 100 ans ne datent pas d’aussi longtemps mais, ils sont plongés durant des semaines entières dans un mélange de chaux, de paille de riz et d’argile. Ils noircissent au fil des jours et dégagent une forte odeur de putréfaction.

oeufs-100-ans

Même s’il est tout particulièrement répugnant tant à l’odeur qu’au goût, l’œuf de 100 ans est prisé pour ses vertus. En effet, il est bourré de minéraux et de vitamines. Il serait de plus idéal consommé régulièrement afin de lutter contre les risque d’AVC et d’attaques cardiaques.

2 – Ecosse : le haggis

ecosse-haggis

S’il existe bien une recette originaire d’Europe qui ne donne vraiment pas envie il s’agit bien de celle-ci. Le haggis est originaire d’Ecosse où il est quasiment une institution. Il s’agit d’une panse de brebis dans laquelle les poumons, le cœur et de foie de la bête sont farcis. Un assaisonnement à base d’oignons, de rognons, de graisse et d’avoine est ajouté. Le tout est cuit minutieusement avant d’être servi avec de la purée de pomme de terre.

3 – Japon : le poisson fugu

Il en faut du courage pour oser le poisson fugu dans son assiette. Aussi appelé poisson-globe ou poisson-lune du fait de la forme qu’il adopte pour se protéger des prédateurs, le fugu est un mets de choix au pays du soleil levant. En effet, les organes du fugu sont bourrés de tétrodotoxine, un poison contre lequel aucun antidote n’est connu.

Japon-fugu-poisson

La préparation du poisson-globe est donc exclusivement réservée à une élite de chefs cuisiniers qui en maîtrise parfaitement la cuisson. En revanche, après avoir été dépouillé de tout le poison qu’il contient, le fugu est reconnu comme un véritable délice qui s’arrache lorsqu’il garnit des sushis.

4 – Corée du Sud : le Sannakji

Si vous avez envie de vous régaler d’un plat plein de fraîcheur, le sannakji et fait pour vous. Ce mets va littéralement vous glisser dans la gorge. Il s’agit en effet d’un poulpe vivant servi sur un plat et mariné dans un mélange d’huile et de graines de sésame.

plats-insolites-au-monde-

Attention toutefois aux tentacules du mollusque qui peuvent coller leurs ventouses aux parois de votre bouche ou de votre œsophage. Il n’est en effet pas rare de voir un gourmet s’étouffer avec son plat de sannakji. Si vous avez décidé de vous laisser tenter par cette expérience gustative aventurière, mieux vaudrait prendre toutes vos précautions.

5 – Sardaigne : Le casu marzu

La traduction littérale en Sarde de Casu Marzu donne “fromage pourri“… Une idée de ce que cela pourrait donner au goût ? Pire que le roquefort et encore plus fort que le maroilles. Le Casu marzu est une spécialité originaire de Sardaigne. Lorsque l’on parle de pourriture c’est sans exagération puisque le fameux fromage en question est infesté de larves de mouches. Ces dernière vous blufferont par leur agilité. Mieux vaudrait penser à protéger vos yeux lors de la dégustation car les vers n’hésiteront pas à vous sauter en pleine face. Ils sont capables en effet d’effectuer des bonds de plusieurs centimètres.

casu-marzu

Bien qu’étant interdit dans les commerces, il n’en demeure pas moins une institution. Il est produit à partir de lait de mouton puis fermenté jusqu’à ce que des asticots l’emplissent.

6 – Taïwan : la soupe de serpent

Riche en fer et prétendument idéale pour lutter contre la pression artérielle et les maladies cardiaques, la soupe de serpent est un plat apprécié en Asie. La chair du reptile est débitée en morceaux pour agrémenter la soupe tandis que la tête, le venin ou encore le sperme sont plongés dans de l’alcool de riz.

soupe-serpent

La liqueur ainsi obtenue après fermentation est utilisée par les chamans et les guérisseurs pour soigner de nombreux maux. La croyance voudrait que plus le serpent est venimeux et a macéré dans l’alcool, plus la liqueur serait efficace.

7 – Philippines : le balut

Il en faut de l’imagination pour créer un mets aussi élaboré. Le balut est composé d’un embryon de poule ou d’une autre volaille qui s’est développé dans son œuf. Ce dernier est porté à ébullition avec du sel et du vinaigre.
Une fois cuit, l’œuf montre le fœtus d’un oisillon avec les os et le bec et oui, tout se mange.

philippines-balut

Cette recette originale est cuisinée en Chine, mais aussi aux Philippines et au Cambodge. On lui attribue des vertus aphrodisiaques ce qui a le don de séduire la gente masculine.

8 – Groenland : la peau et la graisse de baleine

graisse-baleine

De la graisse de baleine, le la chair, mais aussi de la peau, le muktuk est une recette qui nous vient du Groenland. Il est habituellement mangé cru plongé dans son assaisonnement de vinaigre et de sel. Vous pouvez néanmoins profiter de la version cuite en friture faite pour les moins téméraires.

9 – Mongolie : jus d’œil de mouton

Envie de combatte la gueule de bois après une soirée bien arrosée ? Ce remède aura vite fait de vous faire passer l’envie d’abuser de la bouteille ! Comme toutes les potions tords boyaux, elle est réputée efficace et excellente pour la santé.

jus-oeil-mouton

La boisson est composée de jus de tomates fraîches et de vinaigre dans laquelle sont plongés des yeux de moutons. Autant dire que le goût sera d’une saveur exquise

10 – Alaska : l’akutaq (Glace Eskimo)

Loin des délicieux parfums que proposent Haggen Dazs ou Ben and Jerry, la glace typique de l’Alaska aussi appelée akutaq ou glace eskimo est un mélange qui vous rendra perplexe. On se demande qui a pu avoir l’idée de mélanger du cassis à de la graisse de caribou, de phoque, d’ours et de poisson pour en faire une friandise.

glace-eskimo

La glace est savamment travaillée à la main afin d’obtenir la texture idéale. Pour le goût, on vous laissera vérifier et nous dire ce que vous en pensez.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire