Street art : OakOak transforme les passages piétons en cartoons

Le street artiste français OakOak s’est spécialisé dans le détournement des passages piétons qu’il transforme avec beaucoup d’humour en cartoons pour égayer le paysage urbain tout en valorisant cet éléments de signalisation important.

OakOak : street-art sur passages piétons

Les passages piétons – dit aussi passage cloutés – sont très utiles pour notre sécurité, mais ils deviennent tellement banals que les automobilistes finissent par ne plus les voir… Pour y remédier, le street artiste français OakOak s’amuse à détourner ces fameux passages piétons en donnant l’illusion qu’ils prennent vie sous nos yeux sous la forme de cartoons. Il s’amuse ainsi à jouer avec leurs bandes blanches pour créer des illustrations étonnantes qui se fondent parfaitement dans le paysage urbain.

A l’image du travail de l’artiste new-yorkais Tom Bob, il détourne ces éléments de signalisation pour en faire de formidables œuvres cartoonesques qui semblent prendre vie sous nos yeux. Des œuvres créatives qui s’inspirent des jeux vidéos et de la pop culture pour mettre les piétons et les automobilistes de bonne humeur en apportant une touche d’humour et de fantaisie à nos rues. À noter qu’il ne s’attaque pas seulement à des passages piétons existants car dans la majorité des cas il crée de nouvelles bandes à même le sol. Zoom sur les plus créatives de ses réalisations, et pour en voir plus rendez-vous sur son compte instagram !

VOIR AUSSI : Streetprong, le jeu vidéo pour faire patienter les piétons au feu rouge

VOIR AUSSI : Le street art augmenté en 3D du graffeur italien Cheone

Street art : OakOak transforme les passages piétons en cartoons
Notez cet article

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :