Insolite : cette petite poule rousse a sans doute plus voyagé que vous !

Les animaux de compagnie sont souvent des chiens, des chats ou des rongeurs… Mais ce navigateur, lui, a choisi… Une poule !

Source : @guirecsoudeeadventure sur Instagram

Une poule sur un bateau ?!

Vous ne pouvez pas l’avoir manquée dans les médias ces derniers jours : une poule sur un voilier, ça marque ! Mais ce n’est pas n’importe quelle poule : c’est Monique. Depuis 6 ans, elle parcourt les mers et les océans du monde entier en compagnie de Guirec Soudée est un jeune (très jeune) navigateur de 25 ans.

Une relation hors du commun…

Alors qu’il prenait le départ d’un tour du monde en solitaire, Guirec a fait escale aux Canaries où des amis lui ont offert… Une petite poule rousse. Sur son bateau, il avait un bol breton marqué du prénom de Monique. Son prénom était tout trouvé !

Après 5 ans passés ensemble, la poule et le navigateur ont développé une relation très particulière. Guirec confesse qu’au départ, il ne pensait pas qu’il était possible de s’attacher autant à une poule. Et pourtant, maintenant, Monique répond à son prénom, sait nager et surtout, elle est malheureuse dès que Guirec n’est pas là.

…Pour une poule pas comme les autres !

Mais ce qui distingue vraiment Monique de ses congénères, ce n’est pas qu’elle joue du piano mais qu’elle a le pied marin. Elle ne tombe jamais à l’eau et peut traverser le pont alors que la mer est agitée. Elle n’a pas le mal de mer et, point important, elle n’est pas du tout stressée.

mais qu’elle a le pied marin. Elle ne tombe jamais à l’eau et peut traverser le pont alors que la mer est agitée. Elle n’a pas le mal de mer et, point important, elle n’est pas du tout stressée.

Guirec Soudée : « Monique m’a sauvé la vie »

C’est important car une poule stressée ne pond pas !

Or, Monique n’a jamais arrêté de fournir des œufs à son compagnon de route. C’est même comme ça qu’elle lui a sauvé la vie. En effet, ils se sont retrouvés piégés pendant 130 jours par la banquise du Pôle Nord. Alors que Guirec avait pensé se nourrir en pêchant, il n’attrape rien. Heureusement, Monique était là et il a pu se nourrir de ses œufs. Quand l’expression “la poule aux œufs d’or” prend tout sons sens…

Monique, la poule qui a fait le tour du monde

En cinq ans, Monique aura visité bien des pays et vu défilé bien des paysages mythiques. Plus que la majorité de ses congénères, mais surtout plus que beaucoup d’êtres humains ! Du cap Horn au Pôle Nord en passant par le Canada… Que d’aventures !

Guirec pense déjà à la prochaine et espère prendre le départ du Vendée Globe en 2020. Monique n’a pas fini de voyager…

Recherches courantes : poule voyageuse Monique...

À propos de l'auteur

Marie B.

Passionnée par la botanique, le dessin et le voyage, j'ai étudié en traversant la France et le Monde. Je rédige des récits de voyage que je publie sur mon blog http://lesvoyagesdemariebambelle.fr/.

Laisser un commentaire