Lidl : la marque “low cost” surprend avec sa paire de sneakers revendue au prix fort

1255 euros ! C’est le prix pour lequel une paire de basket de la marque Lidl en pointure 46 s’est vu revendue sur le site ebay ! Une information qui a fait le tour des réseaux sociaux et qui a déchaînée des passions chez les internautes.

logo-lidl

La paire de sneakers lancée par la marque de distribution Allemande a suscité un engouement sans pareil avec ses couleurs jaune, rouge et bleu. Un modèle standard inspirée de la tendance “ugly shoes” très en vogue actuellement et vendu 12,99 euros sur le site belge de l’enseigne. Mais pourquoi donc la paire de basket s’est elle retrouvée à exploser sur les sites de revente et qui sont ceux qui sont prêts à craquer pour une paire de Lidl à 1000 euros ?

Lidl gagne en assurance sans bannir le discount

La marque de fabrique de Lidl nous la connaissons tous : le discount. Le parti de l’enseigne est de proposer aux consommateurs des produits du quotidien à des tarifs défiants toute concurrences. C’est donc tout naturellement que la marque s’est lancée au fur et à mesure dans diverses proposition avant de lancer en tout dernier lieu une ligne de vêtements.

Lidl-baskets

Claquettes, tee-shirts ou encore chaussettes sont devenues les nouvelles stars des rayons Lidl. Pas la peine de vous ruer dans le magasin le plus proche pour vous approvisionner, les produits en question ne sont pas encore disponibles en France. Ce qui séduit toutefois, c’est les prix des accessoires. De quelques centimes pour la paire de chaussettes et jusqu’à une petite dizaines d’euros pour la paire de basket.

On peut difficilement nier que la marque Allemande n’ait pas parfaitement maîtrisée sa stratégie marketing. Elle a amplement misé sur les réseaux sociaux et l’impact des influenceurs pour surprendre ses fans et susciter l’engouement.

Quand l’exclusif entraîne la folie

On se souvient tous des scènes de liesse qui ont nécessité l’intervention de la police lorsque Lidl proposait la PS4 à moins de 100 euros. La marque ne s’arrête pas en si bon chemin et fait encore plus fort. Alors que personne ne s’y attendait, elle a carrément créé un modèle de sneakers. Les couleurs sont idéales pour l’été et sont en plus un rappel des tons de la marque qui affiche fièrement son logo.

bousculades-lidl

Avec une paire de basket en édition limitée début juillet, Lidl a réussi un coup de maître. Les chaussures se sont littéralement arrachées dans les magasins au point d’être rapidement en rupture de stock. Le fait de jouer sur le sentiment d’urgence et d’exclusivité auprès des consommateurs a fait son petit effet. Le culte de la « drop culture » qui revient à ne proposer des marchandises que dans un cercle restreints de points de vente en misant sur une communication réduite au minimum est un succès. Cette stratégie marketing permet aux marques de créer un sentiment d’importance, de rareté et d’exclusivité auprès des “privilégiés” qui ne reculent devant rien pour se procurer l’objet du délit !

Des sneakers estampillées Lidl à plus de 1000 euros

Ceux qui pensaient l’époque de la surenchère et de la surconsommation révolue auront du mal à avaler la pilule. En seulement quelques heures, la paire de basket Lidl est passée de 12,99 euros sur le site d’origine à 1255 euros à la revente ! Une aberration diraient certains, mais d’autres sont plutôt satisfaits d’avoir pu tirer leur épingle du jeu.

Même si les revendeurs reconnaissent que les sneakers estampillées Lidl n’ont rien d’un chef d’oeuvre, ils ont réussi à flairer la bonne affaire en décelant un must-have. Comme un pied de nez aux grandes marques de luxe, Lidl a réussi le pari de séduire la plus grande majorité de la population avec des indispensables, et est en passe de devenir un phénomène de mode auprès des jeunes.

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire