Vélo électrique : que faut-il penser des modèles d’occasion ?

La capacité à réduire les efforts du cycliste tout en lui permettant de pratiquer une activité sportive douce, le confort optimal dans les déplacements, l’éviction des embouteillages et les frais de parking moindres sont autant d’avantages qui font du vélo électrique un très bon moyen de déplacement. Et contrairement à ce que beaucoup pensent, il est tout à fait possible de s’en procurer sans pour autant dépenser exagérément. La formule magique ? Faire le choix d’un modèle d’occasion !

Vélo électrique d'occasion

Vélo électrique d’occasion : un bon compromis économique

Il n’y a que des avantages à acheter un vélo d’occasion, comme il est possible de le voir sur www.velook.fr. Le premier, qui est probablement le plus important, c’est qu’un tel choix permet de réaliser d’importantes économies. N’étant plus neuf, le vélo électrique d’occasion coûte moins, et constitue une bonne alternative pour ceux qui disposent d’un budget limité. Mieux, à défaut de procéder à un achat, il est possible d’opter pour une location de vélo pour une longue durée, un choix encore plus économique quand le besoin de circuler à vélo ne se fait sentir que temporairement.

Pour rappel, le choix d’un vélo à assistance électrique, qu’il soit neuf ou d’occasion, constitue déjà un moyen de se déplacer économiquement, vu que les places de parking coutent nettement moins cher que celles des voitures par exemple. A cette accessibilité économique, s’ajoutent bien d’autres avantages liés à l’utilisation d’un vélo électrique.

De nombreux autres atouts, et pas des moindres

Comme mentionné plus haut, l’un des principaux atouts de ce moyen de déplacement, c’est sa capacité à réduire les efforts du cycliste. Le moteur étant capable de fournir jusqu’à 90% de l’énergie qu’il faut pour faire avancer le vélo, la tâche de son utilisateur est grandement facilitée. Cette spécificité de la bicyclette électrique  ne l’empêche cependant pas d’être bénéfique pour la santé, car bien que nettement réduite, l’action du cycliste n’est pas supprimée pour autant.

En effet, le moteur du vélo électrique ne se met en marche qu’une fois les pédales actionnées, et stoppe à l’arrêt des manipulations. C’est ce qui fait de ce moyen de déplacement un très bon outil pour pratiquer une activité sportive douce, nécessaire pour se maintenir en bonne santé. Par ailleurs, la bicyclette électrique d’occasion propose un confort optimal dans tous les déplacements.

Que ce soit en ville ou en campagne, le vélo à assistance électrique donne effectivement l’impression d’être sur une route plate durant tout le parcours, et s’avère idéal pour voyager et passer des vacances axées sur la découverte de la nature. De plus, miser sur un vélo électrique d’occasion pour se déplacer sur des pistes urbaines permet d’éviter les embouteillages, vu que de plus en plus de communes aménagent des pistes cyclables. En outre, ce moyen de déplacement se gare plus vite et plus aisément qu’une automobile, ce qui en fait une solution très pratique.

Ce qu’il faut savoir avant de choisir son vélo d’occasion

Dans les mois suivant l’achat en neuf, un vélo à assistance électrique subit une décote d’environ 30% la 1re année et 20% la 2e année. La garantie constructeur est de 2 ans pour la plupart des marques, et peut aller jusqu’à 3 ans ; dans ce délai, l’acheteur peut donc être serein. Il faut par contre, se méfier de tout vélo électrique d’occasion dont la date d’achat est de 5 ans et plus car il peut être ensuite difficile de trouver des accessoires dédiés. Il faut également savoir que deux vélos identiques, achetés à la même date, peuvent avoir des parcours de vie très inégaux. Certains vendeurs qui proposent des reprises mettent en place des listes d’attente ; c’est dire l’ampleur de la demande, particulièrement sur des modèles en taille S ou M, cadre wave et moteur pédalier. Il faut donc s’armer de patience pour trouver le bon vélo électrique d’occasion.

Notez cet article

À propos de l'auteur

Flow

Geek autoproclamé depuis ma naissance, j’adorerais changer le monde, mais ils ne veulent pas me fournir le code source... Je suis aussi fan d'adrénaline, comme dirait Wolf : "C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes" !

Laisser un commentaire