Piratage de Twitter : l’ado de 17 ans coupable est condamné

Dans la nuit du 15 juillet 2020, Twitter a fait l’objet d’un piratage. Le coupable est un américain de 17 ans qui vient d’être condamné.

Elon Musk, Joe Biden Barack Obama, Jeff Bezos ou encore Uber, Amazon, Apple… De nombreux comptes Twitter ont fait l’objet d’un piratage de grande envergure dans la nuit du 15 juillet 2020. Quelques mois plus tard, le coupable a été retrouvé et condamné. Il s’agit d’un ado américain de 17 ans loin d’être novice dans le hacking.

Un piratage de grande envergure mené par un ado de 17 ans

Le piratage orchestré en juillet passé n’était pas un simple hack. Il s’agissait d’un piratage au bitcoin axé sur de grandes personnalités ou de grandes Entreprises. Les opérations qui n’ont duré que quelques minutes ont permis à l’heure commanditaire d’empocher plus 117 000 dollars en bitcoin.

Le réseau social à l’oiseau bleu était parvenu quelques minutes plus tard à maîtriser les choses, mais les dés étaient jetés. 10 mois après, à la suite d’enquêtes et de recherches minutieuses, le coupable a été retrouvé. Il a pour nom Graham Ivan Clark, un adolescent américain qui avait 17 ans à l’époque. Mais s’il est parvenu à une telle manœuvre, il n’y est pas allé seul. Il est d’abord parvenu à convaincre un employé du département des technologies et de l’information de Twitter. C’est ce dernier qui lui a donné accès au portail d’où il a pu commettre son forfait.

Graham Ivan Clark : un ancien hackeur

Après le piratage, les enquêteurs n’ont pas mis assez de temps pour retrouver le jeune homme. Il avait été inculpé de 30 chefs d’accusation lors de son arrestation. Il a pu trouver un compromis avec le procureur pour répondre de son acte. Pour avoir piraté et volé, le jeune Graham Ivan Clark est condamné à 3 ans de prison et 3 trois ans de probation. De même, interdiction lui est faite de se servir de son ordinateur sans l’autorisation et la supervision de la police. Le jeune pirate devra aussi oublier tous les mots de passe des comptes qu’il garde son viseur.

Ce sont là des peines un peu clémentes, car la peine minimale est de 10 ans pour de pareils crimes. Mais d’après Tampa Bay Times, Ivan Clark bénéficie du fait qu’il était alors mineur lors des opérations. Et selon les dires du procureur en charge du dossier, Andrew Warren, « Graham Ivan Clark doit être tenu responsable de ce crime, et d’autres escrocs potentiels doivent comprendre quelles peuvent en être les conséquences. Dans ce cas, nous avons été en mesure de le sanctionner, tout en reconnaissant que notre objectif avec tout enfant, chaque fois que cela est possible, est de lui faire prendre conscience de ses actes, sans détruire son avenir ».

Cependant, Graham Ivan Wlark n’est pas un novice dans le hacking. En 2016, alors qu’il aurait à peine 13 ans, Ivan Clark avait été le cerveau de piratages sur Minecraft. Également, en 2019, il avait réussi un coup de SIM Swapping qui lui permit de mettre la main sur le téléphone d’un homme d’affaires de Seattle. Il réussit alors, avec sa bande, à voler plus de 164 bitcoins.

À propos de l'auteur

Avatar

Passionné des Lettres et envoûté par l'art, je livre aux autres mes découvertes en matière de littérature, de voyage, de cinéma et du sport. "Je pourrais passer le reste de ma vie à lire, juste pour satisfaire ma curiosité." Foi que je dois à Malcom X.

Laisser un commentaire