Les risques de la 5G et son importation en France

La nouvelle génération de réseau de télécommunication mobile inquiète. Ce nouveau réseau serait nocif pour la santé. La 5G commence son déploiement aux États-Unis, en Chine, en Corée du Sud, en Espagne, Italie ou encore au Royaume Uni. La France, elle, en est encore aux tests en 2020.

Qu’est ce que la 5G ?

La 5G succède à la la 1G (1980), la 2G (1990), la 3G (2000), et à la 4G (2010). Elle constitue la nouvelle génération de réseau mobile et promet un grand apport de débit, un débit multiplié par dix ! La 5G sera aussi dix fois plus rapide que la 4G. La 5G est un futur proche et constitue une assez grande avancée technologique. Cette nouvelle génération sera par ailleurs capable de gérer plusieurs appareils connectés en même temps. On ne parle plus seulement de téléphones portables mais d’ordinateurs, voitures et bien d’autres objets connectés. Un prouesse pour le monde professionnel et qui permettra de mettre en place bien plus de gadgets : maison connectée et sécurisée, villes intelligentes, frigos connectés… En 2024, la 5G devrait réunir pas loin de 80 milliard d’objets connectés.

La 5G est déjà adoptée par de grandes chaînes de construction de téléphones mobiles. Celles-ci proposent déjà leurs téléphones compatibles avec la 5G. C’est le cas par exemple pour le Samsung Galaxy Note 10+ 5G ou le Huawei Mate 20 X 5G. Beaucoup d’opérateurs proposent déjà, en France, leurs forfaits 5G ultra haut débit comme c’est le cas pour Bouygues Telecom.

En quoi la 5G serait-elle nocive ?

La 5G effraie la communauté scientifique. Pour la faire fonctionner, elle a besoin de nouvelles ondes, les ondes millimétriques. C’est une nouvelle gamme de fréquence spéciale pour la 5G. Ce sont ces ondes qui permettent un aussi haut débit bien qu’elles aient du mal à traverser les murs. La longueur de ces ondes est élevée mais la fréquence est courte.

Ces ondes font peur car elles s’ajoutent aux ondes émises par la 3G, 4G, les ondes WiFi… Créant un brouillard électromagnétique. Des radiofréquences qui ont déjà été prouvées néfastes pour la santé pour ce qui était déjà de la WiFi et de la 4G. Une augmentation d’une exposition aux ondes sans-fil dangereuses et cancérigènes sur le long terme. Pour ce qui est de la 5G, son côté néfaste est encore à prouver mais il se pourrait que la sur-connection n’engendre rien de bon pour la santé.

VOIR AUSSI : Les chiffres des réseaux sociaux en 2020 en France

La 5G serait aussi néfaste pour l’environnement. Les écologistes s’en inquiètent puisque l’aménagement du territoire pour mettre en place les antennes 5G risque d’être coûteux et mauvais pour l’environnement. Les animaux environnants, les oiseaux et même la météo pourraient être impactés. Comme la 5G passe mal les murs, il faudra beaucoup de nouvelles antennes, un réseau restructuré auquel personne ne pourra échapper.

La 5G est aussi le théâtre possible de la surveillance et l’espionnage. Huawei a notamment vu son entreprise être bannie du marché 5G aux États-Unis. L’entreprise chinoise a souvent été taxée d’espionnage et la 5G pourrait service à ces fins. La France a d’ailleurs prévu de retirer les antennes 5G de Huawei d’ici quelques années.

À quand le déploiement de la 5G en France ?

Il n’y a pas encore d’infrastructures sur notre territoire français pour accueillir et adosser la 5G. Bouygues Telecom a déjà pris le monopole du réseau pour le déploiement futur de la 5G en France. La 5G représente un coup pour l’état mais pourrait manifestement rentabiliser sa mise en place. Le déploiement en France est prévu pour la fin d’année 2020 et des tests sont en ce moment effectués.

Pour suivre l’évolution des tests sur la 5G en France, c’est par ici : https://www.arcep.fr/cartes-et-donnees/nos-publications-chiffrees/experimentations-5g-en-france/tableau-deploiements-5g.html

Pour plus d’infos techniques sur la 5G, c’est par là : https://www.frandroid.com/telecom/488716_reseau-5g-tout-ce-qui-va-changer-quels-usages-et-pourquoi-la-technologie-est-importante

À propos de l'auteur

Avatar

Adepte de musique, de littérature, de jeux vidéos et de sujets de société, je n'ai aucun tabous.

Laisser un commentaire