Sexualité : 5 conseils de femme pour réussir un cunnilingus

Lors des préliminaires, vous arpentez cette zone, pour certains avec gourmandise, pour d’autres sans beaucoup d’entrain… Le vagin attire la convoitise du sexe opposé et pourtant les femmes l’avouent, la plupart se sentent frustrées du fait que leur partenaire soit ne prête pas assez d’attention à leur anatomie avant la pénétration soit s’y prend mal.

couple-preliminaires

Qui alors serait mieux placé pour vous donner les astuces nécessaires pour un cunni réussi qu’une femme ? Revenons ensemble sur les impératifs à mettre en pratique pour faire de ce moment d’intimité une explosion de sensations…

1 – Le clito tu titilleras

Il s’agit du point culminant du plaisir chez la plupart des femmes. On ne le répétera jamais assez !! Le clitoris est sensible donc calmez vos ardeurs ! Hors de question de débuter un cunni qui se respecte en attaquant derechef avec cette zone. Pour transporter votre partenaire et la faire grimper aux rideaux, il faut finasser, simuler le désintérêt avant de plonger tête baissée dans les abysses de l’orgasme féminin !! Votre langue, vos lèvres et même vos dents doivent participer à la conquête de cette terre promise. Euuh… C’est bon, je pense que vous avez compris!

2 – Tes doigts tu emploieras

Vous n’aviez tout de même pas l’habitude de laisser vos mains errant dans les airs pendant que vous tentiez d’apprivoiser le mont de vénus de votre partenaire ? Oubliez cette position “Ducobuesque” et utilisez vos doigts pour donner encore plus de plaisir. Caressez, titillez, frôlez et n’hésitez pas à introduire un doigt dans le vagin pendant que vous serez entrain de lécher ou d’aspirer le clito… Les sensations n’en seront que décuplées !!

3 – Ton imagination tu utiliseras

La langue, les doigts, les lèvres oui mais encore ? Tout cela est très ordinaire quasiment orthodoxe. Pour donner un ton plus folichon à vos ébats et nouer une complicité, il vous faudra trouver des astuces imparables bien à vous.

Tout d’abord, parfumer un cunni n’est pas une si mauvaise idée que cela ! Alors on vous arrête tout de suite… Si vous aviez imaginé user d’épices pour pimenter vos préliminaires, mettez un croix dessus au risque de voir votre partenaire fuir à toutes jambes sans demander son reste. Pour donner plus de gourmandise à ce moment d’intimité, optez plutôt pour une glace, du chocolat, de la chantilly pourquoi pas des fruits… Il ne ‘agit pas non plus de faire tourner vos ébats en dîner gastronomique loin de là ! Jouez sur les textures et les saveurs et apportez de l’originalité et surtout soyez vorace !

4 – Ton temps tu prendras

Le cunnilingus n’est pas une course de vitesse mais plutôt une course de fond. Il vous faudra rester connectée aux émotions de votre partenaire afin de déceler le moment où accélérer ou celui ou réduire la cadence. Est ce que vos doigts sont bien positionnés, votre langue est-elle bien lubrifiée, se crispe t-elle parce que le plaisir la submerge ou parce que la sensation d’inconfort est grandissante. Votre langue vous dirigera mais votre corps tout entier doit être à l’écoute de votre partenaire.

En vous y prenant bien et en restant constant dans les différentes stimulations, vous devriez parvenir à faire jouir votre partenaire les doigts dans le nez (c’est bon j’exagère!)

5 – Ta langue tu manieras

Enfin, la langue restera le point d’orgue de tout cunnilingus qui se respecte ! Il ne s’agit pas seulement de la glisser dans tous les coins et recoins du vagin et de la faire tournicoter pour faire exploser votre partenaire… Loin de là !! Il vous faudra utiliser votre langue pour vous enquérir des émotions et du ressenti de madame… Eh oui messieurs !! On questionne et on adapte ses mouvements en fonction des réponses. Vous n’imaginiez tout de même pas réussir votre cunni en restant bouche bée ?

Demandez lui si elle aime ce que vous lui faites et comment elle ressent vos caresses. N’oubliez pas que la communication pendant le sexe est garante d’ébats réussis.

Avec ces conseils, vous serez bien en peine de ne pas devenir le roi du cunni alors à vos langues, prêts, léchez… !

À propos de l'auteur

Monica Kalla-Lobé

Amoureuse des lettres et de la force des mots, éternelle passionnée de l'art d'écrire, je ne conçois pas un monde sans la beauté de pouvoir s'évader au simple contact d'un écrit. Pour moi, vivre c'est partager de l'émotion à travers les mots.

Laisser un commentaire