bannière salon mode et luxe

Sébastien Patoche – Quand il pète il troue son slip [clip Cartman TPMP]

3

Sébastien Patrick, le chanteur parodique de Cartman dans TPMP s’appelle désormais Sébastien Patoche, et il arrive en force avec un 1er clip pour son Hit “Quand il pète il troue son slip”. Ça sent bon… ou pas !

Sébastien Patoche : Quand il pète il troue son slip. Clip de Cartman TPMP.

Sébastien Patrick devient Sébastien Patoche

Sébastien Patrick est un personnage imaginé par l’animateur/humoriste Cartman dans l’émission “Touche Pas à Mon Poste” (TPMP). A la base, tout est parti d’un simple sketch parodiant Patrick Sébastien et ses chansons populaires. Cyril Hanouna a adoré le 8éme degré et le personnage de Cartman est venu progressivement s’installer dans l’émission. Mais ce qui était une simple blague devient sérieux (si je puis m’exprimer ainsi), puisque le single a carrément détrôné il y a quelques semaines Get Lucky des Daft Punk sur iTunes en prenant la première place ! Un album complet est même prévu pour le le 8 juillet prochain…

Un tel Hit ne pouvais pas rester longtemps sans clip et il vient tout juste d’arriver sur Youtube. Seulement pour l’occasion Cartman a décidé de changer de nom et il devient donc Sébastien Patoche ! Le producteur Roberto de Baby Music nous précise pourquoi au début du clip :

« Au niveau du nom va falloir me changer ça, parce que c’est de la merde ! Sébastien Patoche, voilà ça c’est de la merde, mais c’est de la merde qui vend. Tu me changes de nom et je t’envoie un contrat ».

Une nouvelle identité aussi sous forme de clin d’oeil au fameux Patoche, autre personnage récurent de TPMP que Cyril Hanouna adore.

Quand il pète il troue son slip : le clip officiel

Dans le clip de “Quand il pète il troue son slip”, Sébastien Patoche a invité ses potes. Il mate un “Chuck Maurice” à la télé tranquillement installé sur son canapé en compagnie de Cyril Hanouna, Enora Malagré, Camille Combal et Valérie Damidot. On retrouve donc les classiques de TPMP avec danse de l’épaule pour Hanouna et danse des cheveux pour Enora qui reprennent en cœur les paroles totalement débiles. Un clip populaire à l’image de la chanson dont l’humour absurde et un brin scatologique ne plaira pas à tout le monde…

Voir aussi son 2 clip : la cartouche.

Les paroles (super intellectuelles) :

Ah j’ me sens comme une couille dans un Sloggy
Comme un cochon dans la merde

Il était le dimanche sur TF1
Quand y’avait pas la Formule 1
Interprété par Chuck Norris
Il est pas là pour jouer au tennis
Au Texas tout le monde le craint
Il s’fait pas mazouter le pingouin
Il est tellement balèze le type
Que quand il pète il troue son slip

Et quand il pète il troue son slip (x4)

Allez ça continue
C’est parti Maestro
On y va
Allez qui roule bamboul
C’est parti

La barre plus coupante que du verre
Je te jure sur la tête de ma mère
Qu’il faut rappeler le paysagiste
Quand il a le Boeing en bout de piste.
Toujours détendu du sphincter
Même s’il est chaud comme une cafetière
Son 501 c’est pas de la fripe
Car quand il pète il troue son slip.

Et quand il pète il troue son slip (x4)

Attention ça continue
Baisse ta culotte c’est moi qui pilote
Putain c’est génial, j’prends un panard

Il a les yeux qui crient braguette
Il est taillé comme une arbalète
Réfléchis bien si tu l’invites
Il va pas te ramener des marguerites.
Même ses dents font peur au bifteck
Il est bâti comme un dieu grec
Et c’est bien normal que tu flippes
Car quand il pète il troue son slip.

Et quand il pète il troue son slip…

Notez cet article

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

3 commentaires

  1. Et le pire dans tout cela, c’est qu’il a été numéro 1 du top itunes, bon que quelques jours avant que daft punk reprenne ces droits 😀

    c’est très potache comme humour, mais ça marche !

    keep workin cartman

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :