bannière salon mode et luxe

Sur la route de l’immortalité ? Les prochaines avancées de l’anti-âge

1

Ah, la jeunesse éternelle, un rêve de multiples fois millénaire. La nouveauté, c’est que le XXIe siècle travaille dur pour que la fiction devienne réalité ! Au-delà des crèmes anti-âge qui envahissent les rayons beauté et fleurissent dans la presse féminine, les laboratoires bossent d’arrache-pied pour trouver de nouvelles solutions pour enrayer le vieillissement (et aussi pour gagner beaucoup de sous, il faut bien les payer, tous ces scientifiques en blouse blanche). Petit passage en revue des techniques les plus prometteuses.

immortalité anti-âge

L’anti-âge en ce début de XXIe siècle…

… se porte très bien, merci pour lui ! Le secteur est à la pointe de l’innovation. Les recherches en laboratoire se multiplient pour trouver la prochaine molécule miracle. Les peptides sont en plein développement, de même que les antioxydants qui, en détruisant les radicaux libres, aident à prévenir le vieillissement de la peau.

La recherche est le nerf de la guerre, le moyen qu’ont les nombreuses entreprises qui se bastonnent sur le secteur de se démarquer. C’est la route qu’a emprunté une compagnie comme Nu Skin par exemple, qui propose des soins anti-âges haut de gamme basés sur des années de recherches en labo, et qui mise sur la qualité et l’innovation pour développer sa marque en France.

Mais l’anti-âge, ce n’est pas que les crèmes à appliquer à la maison. C’est aussi des solutions de haute technologie, comme le laser CO2 fractionné qui stimule la production de collagène, ou bien des aiguilles pointues pour des injections rajeunissantes.

Mais les recherches labos sont poussées toujours plus loin pour révolutionner les traitements anti-âges.

L’anti-âge du futur : de la science pas si fiction

Pour lutter contre le vieillissement, les scientifiques ne se contentent pas d’un pot de crème Nivea. La science explore des pistes prometteuses qui promettent d’ouvrir des portes insoupçonnées.

Un des secteurs qui a le vent en poupe est la recherche sur les… cellules souches. Pour faire simple, ces cellules ont ceci de particulier qu’elles peuvent engendrer n’importe quelle cellule de notre corps. Les applications sont innombrables en médecine, et en matière de lutte contre le vieillissement : elles auraient la propriété de stimuler l’auto régénération de la peau pour une jeunesse… vraiment éternelle !

Autre secteur activement étudié, les télomères. Non, ce mot ne représente pas une insulte à la mode dans les cours de récréation (quoique…). Il s’agit en fait d’une région située au bout de nos chromosomes. En raccourcissant avec le temps qui passe, ils rendent le corps plus susceptible de subir les effets de l’âge, et les maladies qui vont avec. Des études suggèrent qu’ils sont la clé pour comprendre pourquoi notre corps vieillit, et comment contrecarrer ce processus de moins en moins inéluctable.

L’avenir de l’anti-âge : le corps humain !

Et je ne parle pas ici de bains dans du sang de vierge, c’est réprimé par la loi et aussi par la morale. Mais les recherches sur les cellules souches et les télomères suggèrent que nos meilleurs paris pour lutter contre le vieillissement viendront de l’étude du corps humain. Reste à madame la Science à exaucer mon dernier vœu : inverser la courbe de l’âge, pour me permettre de retourner dans les cours de récréation où je crierai joyeusement sur mon prochain en le qualifiant de télomère. Il y a du potentiel, non ?

Sur la route de l’immortalité ? Les prochaines avancées de l’anti-âge
4.33 / 3 votes

À propos de l'auteur

Marine

Passionnée par l'art dans toutes ses formes et surtout la photographie, mais aussi plein d'autres choses...

Un commentaire

  1. Certains produits rencontre un vrai succès aux USA à l’image d’Instantly Ageless de Jeunesse Global. Les effets de ce dernier sur les rides sont impressionnants comme en témoigne pas mal de vidéo sur Youtube. L’avantage réside dans le fait qu’il ne nécessite aucune injection puisqu’il s’applique tout simplement sur les zones à traiter. Le seul hic, c’est que l’effet reste temporaire. Mais cela reste une bonne alternative au injection de toxine botulique bien plus risquée à mon gout. Et puis finalement, un peu de crème avant une soirée ou toute autre sortie en public et le tour est joué !

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :