bannière salon mode et luxe

La pub surf sexy ROXY Pro Biarritz 2013… et sa parodie [Stephanie Gilmore]

6

La vidéo teaser du championnat de surf féminin ROXY Pro Biarritz 2013 a été moquée sur le web pour son côté sexiste et trop publicitaire. Un internaute s’est amusé à en faire une parodie beaucoup plus drôle mais un peu moins glamour…

Stephanie Gilmore dans le teaser du surf pro roxy biaritz 2013

Un teaser sexiste et trop publicitaire parodié sur le web

Le ROXY Pro Biarritz est une compétition de surf exclusivement féminin qui réunit chaque année toutes les meilleures surfeuses mondiales sur la Grande Plage de Biarritz. Elle a eu lieu du 10 au 14 juillet 2013 et pour en faire la promotion, la marque Roxy qui sponsorise l’événement a diffusé une vidéo teaser qui a été assez controversée voir moquée sur le web.

Accompagnée du hashtag #WhoAmIJustGuess, la vidéo présente une jeune femme blonde très sexy qui se réveille en petite tenue sans soutien gorge, se déshabille pour se doucher nue avant de prendre un gros 4×4 pour aller à la plage et enfin monter sur son surf dans les toutes dernières secondes de la vidéo. En résumé, aucune image de compétition ni de sport, c’est plutôt la plastique de rêve des surfeuses qui est mise en avant dans cette vidéo. On ne voit pas le visage de la fille, mais on devine facilement qu’il s’agit de la championne australienne Stéphanie Gilmore (qui a par ailleurs remporté l’épreuve).

Mais c’est surtout les placements produits des sponsors, faits de manière peu subtile qui ont été critiquées. Avec des plans qui insistent beaucoup sur le téléphone HTC et le 4×4 jeep, on est loin des valeurs d’écologie, de cohésion avec la nature et de dépassement de soi que prône habituellement le surf…

Un internaute s’est donc amusé à parodier la vidéo en mettant bien sûr en exergue le côté sexiste et trop publicitaire. A la place de la belle Stéphanie Gilmore, on retrouve donc un homme en slip peu élégant et les prix de tous les produits qu’ils touche sont affichés en surimpression. Le hashtag se transforme alors en #WhoAmIJustSmell…

Ci-dessous les 2 vidéos. Quelle est votre préférée ?

Roxy Pro Biarritz 2013 Teaser officiel – #WhoAmIJustGuess

Pro France 2013 teaser parodique – #WhoAmIJustSmell

Stéphanie Gilmore nue

Un petit bonus avec cette photo de surfeuse nue avec Stephanie Gilmore nue dans The Body Issue ESPN en 2011 :

La surfeuse Stephanie Gilmore nue

La pub surf sexy ROXY Pro Biarritz 2013… et sa parodie [Stephanie Gilmore]
4.25 / 4 votes

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

6 commentaires

  1. En effet, un gros placement produit et une vidéo promo qui est loin de l’esprit du surf féminin. C’est triste de voir que Roxy vend la plastique d’une femme avant un si beau sport, qui n’aurait rien n’enlever au charme de cette surfeuse. Merci pour la parodie 🙂

  2. Ha ha très drôle, le petit ventre 🙂 Franchement ce n’est pas sympa pour les sportifs cette pub de Roxy, mais reste le plus important pour cette dernière, la vente des ses produits Le sexy vent malheureusement

  3. Comme vous le dites, pas vraiment de référence au surf, à part la dernière minute. Et même cette dernière minute met encore une fois le corps “parfait” de cette surfeuse. C’est dommage pour une si grande marque.

  4. @Clémentine
    Dommage comme vous le dite, mais la reproduction est très drôle je l’ai revu :)chaque fois ça me fait rire

  5. C’est sûr que si on remplace le corps de cette surfeuse par le corps de l’homme présenté dans la parodie, la pub a un potentiel de vente beaucoup moins grand. Sans titre, on ne devinerait pas forcément que c’est une publicité pour un événement de surf.

  6. Le sexy vend et améliore les chiffres d’affaires de certains, la parodie est très réussie mais malheureusement si on ne fait pas dans les pubs aguicheur on ne réussit plus.

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :