bannière salon mode et luxe

Paris je t’aime : un clip pour relancer le tourisme dans la capitale

0

Suite aux terribles attentats qui ont frappé la ville de Paris, le tourisme est en berne dans la capitale. La mairie de Paris a donc lancé une grande campagne publicitaire pour magnifier Paris et redonner envie aux touristes de venir visiter la ville lumière. Découvrez le clip Paris je t’aime.

Paris je t'aime

L’objectif de cette vidéo réalisée par Jalil Lespert est de rappeler au monde entier que « Paris est une fête et que tout le monde y est invité ». Présentée par Anne Hidalgo le 22 septembre dernier, elle a ensuite été dévoilée sur le Twitter officiel de la ville de Paris avec cette simple légende « Paris ne se regarde pas, Paris se vit ».

VOIR AUSSI : Claudie Pierlot x MyLittle Box : leçon de voltige sur les toits de Paris

On y redécouvre les plus beaux monuments de la capitale : le Louvre, l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel, le Sacré-Coeur, l’Opéra de Paris, le dôme des galeries Lafayette… Mais aussi la gastronomie, la danse classique, la vie nocturne parisienne, des événement incontournables comme la Fashion Week ou le feu d’artifice du 14 juillet. Et enfin et surtout le romantisme et l’amour des couples qui s’embrassent sur les ponts. Le tout accompagné en musique par le titre « Just need your love » du groupe électro français Hyphen Hyphen.

Ce clip de 2 min 30 a vocation à être viralisé sur internet mais il sera aussi diffusé notamment sur les vols Air France, dans les hôtels Accor et aux Galeries Lafayette.

Paris je t’aime : un clip pour relancer le tourisme dans la capitale
3.5 / 4 votes

Recherches courantes : paris je t aime analyse jalil, le clip sur Paris 2016, www@videoporno com...

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :