bannière salon mode et luxe

Le jazz que personne n’a demandé [Court-métrage animation]

7

Un homme triste est poursuivi par un orchestre de Jazz et pourtant il n’a rien demandé à personne, d’autant plus qu’il n’est pas vraiment d’humeur à écouter cette musique joyeuse. Que vous aimiez le Jazz ou pas, ce court métrage d’animation ne vous laissera pas insensible…

Jazz that nobody asked for : court-métrage d'animation musical par Benny Box.

Tout le monde connait cette sensation d’avoir une musique non désirée qui vous trotte dans la tête et qui boucle sans interruption dans votre esprit tout au long de la journée. Il est souvent très difficile de s’en défaire et bien qu’on essaye de penser à autre chose, elle s’accroche comme une sorte de démangeaison à votre cerveau.

Ce court métrage d’animation nommé “Jazz that nobody asked for” est une illustration de ce phénomène et la petite chanson qui trotte dans la tête de notre homme se matérialise par un véritable orchestre de jazz. Une musique qu’on aime ou pas, mais qui peut vite devenir insupportable quand elle n’est pas souhaitée. Surtout quand on est pas d’humeur à rire et que la musique est un peut trop joyeuse…

La musique joyeuse qui hante ce film est la mélodie du titre “Quaker City Jazz” du groupe de swing des années 30 “Jan Savitt and his Top Hatters”. Cette musique de bonne humeur est opposée au son mélancolique de la clarinette du titre “Intro” du groupe de jazz tzigane Balkan Balagan que l’on entend au début.

Le film a été réalisé sans aucun financement, et n’a aucun but commercial. C’est la passion de la musique et de l’animation qui a été la force motrice pour la petite équipe de 3 personnes qui l’a créé.

Produit par Benny Box alias Rune Fisker, Esben Fisker et Pawel Binczycki.

Notez cet article

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

7 commentaires

  1. Le Jazz… un vrai délice de la vie. Je me demande franchement que je serais la vie sans musique . Ce moment ou la musique commence les corps s’approchent et oublient la timidité et le regard des autres, les musiciens jouissent de leurs musique en voyant le plaisir qu’ils procurent…

  2. Une découverte! N’étant pas adepte du jazz, je m’attendais vraiment à avoir “une musique non désirée qui trotte dans ma tête” mais ce fût plutôt une agréable suprise! Bravo à cette équipe indépendante et passionnée! Je partage!

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :