bannière salon mode et luxe

Infographie : l’explication du vouvoiement aux anglophones

4

Pour aider les anglo-saxons à comprendre dans quel cas ils doivent utiliser le tutoiement ou le vouvoiement, l’écrivain William Alexander a réalisé cette infographie humoristique publiée dans le Los Angeles Times.

tutoiement ou vouvoiement ? tu ou vous ?

Dans quelles situations doit-on tutoyer ou vouvoyer en français ?

Le vouvoiement est une notion qui n’existe pas dans la langue anglaise et c’est pourquoi les anglo-saxons ont souvent beaucoup de mal à comprendre les subtilités de son utilisation. Il est vrai que quand on se penche sur le sujet, ce qui semble parfaitement naturel à un français, dans son utilisation quotidienne de sa langue natale, n’est pas si évident que ça à expliquer…

Voici une infographie qui explique de manière détaillée les différentes situations dans lesquelles on utilise “tu” ou “vous”. Réalisée avec beaucoup d’humour, afin de mettre en exergue la complexité de notre langue, elle devrait tout de même être utile aux nombreux étrangers qui se demandent encore dans quelles situations il est nécessaire de vouvoyer (au risque paraître mal poli), ou quand il est préférable de tutoyer (à moins de paraître coincé). Reste, et c’est toute le difficulté, quelques situations ou la règle n’est pas claire et reste à l’appréciation des 2 interlocuteurs…

L’infographie du vouvoiement parue dans le L.A. Times

infographie sur le vouvoiement - LA Times

Une infographie réalisée par William Alexande, un écrivain passionné de langue française et auteur du livre “Flirting with French”.

Copyright © 2014, Los Angeles Times

Notez cet article

À propos de l'auteur

Erwan

Fondateur et principal rédacteur de BuzzWebzine.fr depuis 2012. En veille permanente sur les meilleurs buzz et vidéos du web. Ce blog est une passion mais dans la vie je suis chef de projet web.

4 commentaires

  1. La langue française est vraiment compliquée! C’est vrai que le vouvoiement est devenu de moins en moins utilisé, sauf pour parler à un inconnu ou à un supérieur hiérarchique. Il faut dire que de plus en plus, on se sent mal à l’aise de se faire vouvoyer, en tout cas pour moi c’est le cas!
    Merci d’avoir partagé ces infographies, sympathiques!

  2. C’est pourtant simple de savoir s’il faut tutoyer ou vouvoyer, comme le montre ce dialogue de Marc Escayrol :

    RENCONTRE

    – Nous nous tutoyons ou nous nous vouvoyons?
    – Tutoyons-nous; vous vouvoyez souvent?
    – Je tutoie comme je vouvoie
    – Moi, je me tue à tutoyer, mais tout me voue à vouvoyer
    – Vous nous voyez nous vouvoyer?
    – Nous voirons; je veux dire, nous verrons
    – Tout à fait, toutefois tout nous fait nous tutoyer; d’ailleurs, qui vous vouvoie?
    – Mes parents, mais je ne les vois jamais.
    – Ainsi, vos vieux vous vouvoient sans vous voir
    – Et toi, qui te tutoie?
    – Mon oncle, mais seulement chez moi
    – Donc, ton tonton te tutoie sous ton toit
    – Oui, mais mon neveu ne veut nous vouvoyer
    – Et que faites-vous des dames?
    – Tutoyons les veuves et vouvoyons les tantes
    – Mais ma tante est veuve; elle vouvoie son toutou et tutoie sa voiture
    – Vous n’aurez qu’à louvoyer, tantôt la tutoyer, tantôt la vouvoyer
    – Et les nouveaux venus, les vouvoierons-nous?
    – Je veux voir les nouveaux venus nous vouvoyer. Les nouveaux non vouvoyants se verront renvoyés comme des voyous
    – Et les non voyants?
    – Les non voyants vouvoieront!
    – Même au nouvel an? J’aimerais vous y voir, sous leur nombre les non vouvoyants vont vous noyer
    – Au nouvel an, votre dévoué n’envoie de voeux qu’aux vouvoyants non dévoyés.
    – Vous vous fourvoyez!
    – Je ne me fourvoie pas, monsieur, mais je me fous de vous revoir!
    – Alors, allez vous faire voir!

Laisser un commentaire

Merci pour le partage :)
Pour ne rien rater de nos articles, suivez-nous :